10628645_10205041160129472_9178541514226692353_o

L’intégration parfaite de Thibault Hire, étudiant français

Pays de provenance: France
Établissement partenaire avec l’UQAC: Université Reims Champagne Ardenne

Diplômes à l’UQAC:

Présente toi !

11109149_10206384504072231_8304344703814576979_nJe m’appelle Thibault Hire, arrivé à l’UQAC en septembre 2011 pour réaliser une année de Baccalauréat en Administration des Affaires en provenance de l’Université Reims Champagne Ardenne. Après l’obtention de mon DUT GEA, j’ai choisi de venir au Québec afin de poursuivre mes études pour découvrir une vision différente de ma spécialité (marketing), découvrir une nouvelle partie du monde, de nouvelles cultures, l’hiver québécois (et la liste est longue !).

Pendant cette première année, afin de subvenir à mes besoins, j’ai réalisé de nombreux dossiers dans le but d’obtenir des bourses de la région, du département et les bourses du CROUS.

Après l’obtention de mon diplôme, je suis rentré une petite année en France, où j’ai entretenu mon virus du voyage attrapé au Québec ! J’ai été travaillé en Suède pour quelques mois dans l’agriculture afin d’y apprendre l’anglais.

Une poursuite d’étude à l’UQAC

En parallèle à cela, j’ai été accepté en Maîtrise en gestion des organisations à l’UQAC. En août 2013, je suis revenu au Québec, mes contacts que j’ai gardés ici m’ont trouvé une chambre dans un sous-sol aménagé, chez un québécois du Nouveau-Brunswick où c’était vraiment sympa ! Beaux souvenirs autour de bières et de matchs du Canadien !

Cette année-là, afin de subvenir à mes besoins, j’ai cumulé quelques jobs étudiants : caissier à la caféteria de l’UQAC, assistant au développement de la MGO et surveillant, correcteur de nombreux examens. Il est largement possible et envisageable de travailler à côté des cours. Trouver un emploi est relativement facile ici !

Cette maîtrise m’a permis de développer ma rigueur, mon autonomie et mon envie de performer ! Le rythme est complètement différent de celui de la France, mais attention à ne pas se laisser piéger, il y a beaucoup de travail personnel à fournir ! De plus, j’ai participé à un cours de leadership expérientiel inoubliable. En d’autres mots, nous avons passé une semaine de raquettes (en plein mois de décembre) au milieu des montagnes avec des mises en situation en rapport avec nos cours !

Cette année, j’entreprends un doctorat en management de projets. En parallèle à cela, je vais contribuer au développement d’un outil créé par le Centre de Recherche en éco-conseil de l’UQAC. Ma thèse de doctorat mêlera gestion de projets ainsi que le développement durable.

Mon objectif pour les années futures est, bien sûr, de tenter d’intégrer la CHAIRE en éco-conseil ou de trouver un travail au Québec ou ailleurs (au Canada !!) dans le développement stratégique des organisations.

Un conseil pour les futurs étudiants internationaux de l’UQAC ?

Le principal conseil que je donnerais est de se lancer. Malgré les galères rencontrées, on n’en retient que le positif ! Je pense que c’est une très belle opportunité qui est donnée aux étudiants internationaux de venir étudier dans un établissement de qualité possédant de nombreux atouts afin d’atteindre nos buts.

Un dernier conseil qui est le plus important pour rendre cette expérience inoubliable. N’hésitez pas à vous ouvrir aux autres. Allez vers les autres étudiants (au bar, ça fonctionne bien !), associations étudiantes, ou professeurs. Je suis persuadé que vous y ferez de belles rencontres professionnelles et personnelles.