Communiqués, convocations et invitations

Isabelle Tremblay récipiendaire de la Bourse Alcan 1999

Chicoutimi, le 24 novembre 1999 – Madame Isabelle Tremblay, de Jonquière, une étudiante de la maîtrise en gestion des organisations à l’Université du Québec à Chicoutimi, a reçu le mardi 16 novembre courant, la prestigieuse Bourse Alcan 1999. La bourse d’une valeur de 10 000 $ lui a été remis par le directeur de l’Usine Saguenay, M. Camil Couillard.

Madame Tremblay devient ainsi la quatorzième récipiendaire de cette bourse qui est offerte annuellement à la clientèle des programmes d’études avancées à l’UQAC. Les critères de sélection sont toujours fondés sur la base du dossier scolaire et sur la qualité d’un projet d’étude favorisant le développement régional.

Isabelle Tremblay travaille actuellement sur l’impact des nouvelles formes d’organisation du travail dans le cadre de son projet de maîtrise en gestion des organisations. Elle y indique que, face aux exigences de la nouvelle économie et en regard de l’augmentation des pressions concurrentielles, les entreprises doivent expérimenter des réformes susceptibles d’améliorer la compétitivité.

Ces nouvelles pratiques de gestion comme les groupes d’amélioration continue, les équipes de travail auto-gérées et la réingénierie des processus administratifs se multiplient dans les milieux de travail sans qu’on en connaisse nécessairement leur ampleur ou leur effet sur la productivité. La recherche vise ainsi à analyser ces nouvelles pratiques et à examiner leur impact sur l’efficacité.

Isabelle Tremblay se propose d’utiliser trois méthodes d’investigation. La première s’appuie sur l’analyse et l’intégration des données empiriques de plusieurs monographies ayant porté sur la relation entre les nouvelles formes d’organisation du travail et de l’efficacité.

Ensuite, une enquête sera menée auprès des entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean oeuvrant dans le secteur de l’aluminium tant au niveau de la production qu’à celui de la transformation. Enfin, une série d’entrevues sera réalisée au sein d’une institution financière afin de décrire les rapports sociaux qui se tissent lors de l’implantation de nouvelles formes d’organisation du travail.

Le mariage de ces trois méthodes permettra de consolider les résultats auxquels il est possible de souscrire. Ce projet aura sans doute des retombées positives pour la région. Il offre une opportunité en cherchant à comprendre la dynamique des innovations au sein des entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il pourra également déboucher sur des résultats et des outils utiles pouvant aider les gestionnaires des entreprises de la région à mettre en place de façon adéquate et socialement acceptable de nouvelles pratiques de gestion.

– 30 –

Source :
Denis Claveau, agent d’information
Service des affaires publiques
418 545-5011, poste 2350

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *