Communiqués, convocations et invitations

Politique de financement des universités

Chicoutimi, le 5 décembre 2000M. François Legault, ministre d’état à l’Éducation et à la Jeunesse, dévoilait vendredi dernier sa politique de financement des universités pour les trois prochaines années. Cette annonce n’ajoute aucune somme additionnelle et vient confirmer les montants qui avaient été indiqués lors du dépôt du budget du gouvernement du Québec en mars dernier, et reprises par le ministre Legault quelques semaines plus tard, soit une augmentation de 323 millions de dollars pour l’ensemble du réseau universitaire québécois en l’an 2002-2003.

On se rappellera que la direction du l’Université du Québec à Chicoutimi avait mentionné à ce moment que bien que ce réinvestissement soit un pas dans la bonne direction, les sommes allouées à l’UQAC ne répondaient qu’en partie aux besoins réels de l’établissement afin qu’elle puisse rencontrer ses obligations et réaliser la mission que lui a confiée l’Assemblée nationale du Québec.

Par la suite, c’est-à-dire en juillet dernier, le ministre Legault avait demandé, notamment aux universités, de réagir à son projet de politique de financement. Les autorités de l’UQAC ont fait des représentations auprès du ministère en proposant des réaménagements réalistes afin que l’Université soit financée équitablement. Malheureusement, nous devons constater que le ministre n’a pas tenu compte des propositions de l’Université et que la politique déposée vendredi dernier est à quelques nuances près, en matière de financement, la même que celle présentée pour consultation.

Nous notons par contre, que le ministre se réserve une certaine marge de man¦uvre reliée à la signature des contrats de performances. À ce sujet, l’UQAC entend poursuivre ses discussions avec les représentants du ministère en maintenant ses requêtes qui sont essentielles à l’atteinte de l’équilibre budgétaire en 2002-2003.

Pour le recteur de l’UQAC, Bernard Angers, il est impensable d’imaginer un seul instant que le gouvernement n’injectera pas les sommes nécessaires au bon fonctionnement de l’Université, ce qui risquerait de remettre en question le maintien des acquis de l’établissement et d’hypothéquer sérieusement son développement futur.

– 30 –

Source :
Jean Wauthier
Directeur des affaires publiques
Téléphone : 418 545-5011- poste 5006
Télécopie : 418 545-5519
jwauthie@uqac.uquebec.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *