Communiqués, convocations et invitations

L’UQAC signe son entente de partenariat avec le ministère de l’Éducation

Chicoutimi, le mardi 20 mars 2001L’Université du Québec à Chicoutimi et le ministère de l’Éducation du gouvernement du Québec ont signé aujourd’hui une entente de partenariat couvrant la période financière 2000-2001 à 2002-2003.

Cette entente d’une durée de trois ans prévoit un montant additionnel de 2 millions de dollars récurrents à compter de la première année de l’entente en plus d’une somme forfaitaire d’un million de dollars répartis sur les deux premières années. Ces nouveaux fonds s’ajoutent à ceux déjà annoncés par le ministre dans sa nouvelle politique de financement des universités déposée l’automne dernier et qui prévoit. pour l’UQAC. un ajout de 8,5 millions en 2002-2003 incluant un montant de 1,4 million de dollars pour compenser une perte de revenus encourue par l’UQAC dans le choix budgétaire du réseau de l’Université du Québec.

Pour l’UQAC, cette entente lui permettra de consolider ses acquis et de se concentrer sur la poursuite de la modernisation de ses programmes et le développement de ses domaines d’excellences. De plus, des sommes seront dégagées afin de travailler à l’augmentation de sa diplômation, au recrutement de nouvelles clientèles et à la réalisation de son plan de développement.

Pour le recteur Bernard Angers, cette signature vient confirmer la reconnaissance de la part du ministère de l’Éducation des domaines d’excellence de l’UQAC qui font depuis plusieurs années, la fierté de l’université et de sa région d’appartenance. Toujours selon le recteur, la direction de l’UQAC demeure consciente qu’elle devra poursuivre ses efforts de rationalisation pour atteindre l’équilibre budgétaire prévu pour l’année 2003-2004, mais cette nouvelle entente lui permet de connaître les paramètres avec lesquels elle doit maintenant travailler.

En terminant M. Angers a tenu à souligner la très grande détermination du ministre François Legault dans la défense des budgets de l’éducation auprès de ses collègues. Le travail du ministre fait en sorte que pour la première fois depuis près d’une décennie, nous pouvons enfin parler d’injection de nouveaux fonds dans le milieu universitaire québécois et non de coupure. Le recteur a également tenu à souligner l’appui qu’il a toujours reçu de la députation régionale dans la défense de leur université.

– 30 –

Source :
Jean Wauthier, directeur
Service des affaires publiques
Téléphone : 418 545-5011, poste 5006
Télécopieur : 418 545-5012
Jean_Wauthier@uqac.uquebec.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *