Communiqués, convocations et invitations

L’appui de Génome Québec à CARTaGENE : Un pas majeur pour élucider l’impact du patrimoine génétique sur la santé

Chicoutimi, le 13 novembre 2001 – Pour l’Université du Québec à Chicoutimi, l’appui de Génome Québec au projet de recherche scientifique CARTaGENE qui a été rendu public aujourd’hui est une excellente nouvelle en vue de la réalisation de ce projet d’envergure qui a pour objectif de jeter un éclairage neuf et inédit sur le rôle et l’influence du patrimoine génétique sur la santé des Québécois.

« L’Université du Québec à Chicoutimi est fière d’être associée au projet CARTaGENE et de contribuer à mettre de l’avant une recherche avant-gardiste qui tire profit de la diversité démographique québécoise dans le but de mieux comprendre l’impact du patrimoine génétique sur la santé des populations » de souligner M. Ghislain Bourque, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche.

Du fait même de la présence du professeur Gérard Bouchard au sein de l’équipe de chercheurs – celui-là même qui a initié en 1972 la base de données généalogiques informatisées BALSAC -, l’Université du Québec à Chicoutimi peut être considérée comme un des partenaires clés du projet. Cela, d’autant plus que le travail de M. Bouchard compose avec celui de toute une équipe de chercheurs en démographie génétique, dont les docteurs Marc Tremblay, Hélène Vézina et Louis Houde. Les retombées potentielles de l’oeuvre de CARTaGENE pour les scientifiques, et notamment pour les historiens et les sociologues, sont sous cet angle, à la fois importantes et décisives.

À cet effet, l’apport spécifique des chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi consistera dans la construction et l’analyse des généalogies reliées à la sous-population québécoise couverte par le projet CARTaGENE.

L’envergure de ce travail de construction et d’analyse est sans précédent. Pour l’UQAC, il représente, à la fois, l’aboutissement de trente années de développement dans ce domaine et une circonstance d’accélération qui va accentuer le leadership international que l’université a prise en matière de banque de données informatisées et de génétique par l’organisme Génome Canada. Si ce dernier obstacle est franchi, il s’ensuivra d’importantes retombées pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en terme de création d’emplois.

-30-

Renseignements: Ghislain Bourque
Vice-recteur à l’enseignement et à la recherche
Université du Québec à Chicoutimi
(418) 545-5011 poste 5360

Source: Denis Claveau, agent d’information
Service des affaires publiques
Téléphone: (418) 545-5011, poste 2350
Télécopieur : (418) 545-5012
Denis_Claveau@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *