Communiqués, convocations et invitations

La cérémonie des bourses d’excellence de l’UQAC couronne les deux médaillés du Gouverneur général du Canada et le récipiendaire du Prix du Lieutenant-Gouverneur du Québec

Embargo, le mercredi 3 avril 2002, 20 h

Chicoutimi, le 3 avril 2002 – Au chapitre des distinctions personnelles lors de la cérémonie des bourses d’excellence, l’Université du Québec à Chicoutimi attribue, depuis 1988, deux médailles du Gouverneur général du Canada à autant d’étudiants qui se distinguent plus particulièrement par l’excellence de leur dossier scolaire. La médaille d’or est réservée aux étudiants d’études supérieures, alors que la médaille d’argent est destinée aux étudiants inscrits à des programmes de baccalauréat. Aussi, depuis l’an 1999, l’UQAC remet une des distinctions scolaires des plus prestigieuses à l’échelle provinciale, soit le Prix du Lieutenant-Gouverneur du Québec.

Cette année, la médaille d’or du Gouverneur général a été décernée à monsieur Sébastien Perron. Il faut du courage pour acquérir toutes les connaissances en physique, en mathématique et en informatique afin de devenir spécialiste en mécanique des fluides numériques. Cet étudiant a su relever ce défi et se hisser parmi les meilleurs dans le domaine.

Il a tout de même trouvé le temps (on ne sait où) de fonder une famille, donner des cours et participer à plusieurs forums de discussion. Il a participé de manière significative à l’avancement des méthodes de volume fini pour les écoulements incompressibles et turbulents en 3D. Il travaille aujourd’hui dans une firme prestigieuse à Montréal. Un chercheur et un enseignant d’une telle qualité est sans aucun doute voué à une brillante carrière.

La médaille d’argent du Gouverneur général a été remise à madame Valérie McLean. Ce prix prestigieux couronne 3 années d’études et de réalisation menant à l’obtention du baccalauréat en psychologie. C’est là une consécration dont cette étudiante peut tirer une bien légitime fierté. Elle s’est montrée une étudiante sérieuse et dédiée à la poursuite de son objectif : entreprendre des études avancées en psychologie.

Son parcours montre une excellence dans tous les champs de la psychologie: la psychophysiologie, le développement, la relation d’aide, la psychométrie, la psychologie clinique et la recherche. Alors voilà en peu de mots une description de cette étudiante performante. Le module de psychologie et les divers acteurs y oeuvrant veulent la féliciter très chaleureusement et lui souhaiter que les horizons vers lesquels elle se dirige, soient ceux qu’elle a choisis.

Le Prix du Lieutenant-Gouverneur – Sous des dehors un peu réservé et un air gentiment rêveur, Catherine Lavoie cache une passion qu’elle lance, comme un feu de brousse, sur tout ce qui la consume. Elle vit, ça se sait, ça se voit, de poésie, de musique, d’amitié et le souci qu’elle a des autres la pousse irrésistiblement à s’engager : ne vient-elle pas, dans le cadre du développement international dont l’un des centres est dans sa ville d’Alma, de passer plusieurs mois au Burkina Faso, à enseigner, loin de toutes les capitales.

L’intensité qui l’habite la pousse parfois à passer des nuits à écrire. C’est un honneur pour un professeur, et pour moi assurément, d’avoir eut une étudiante comme elle dont l’intelligence est aussi la forme absolue de l’intelligence, quelque chose comme un élan du cœur. Elle est l’un des très rares regrets que j’emporte à la retraite et s’il y en avait un peu plus comme elle, je ne serais sans doute jamais parti.

Jean-Pierre Vidal, professeur

– 30 –

Source:

Denis Claveau, agent d’information
téléphone: (418) 545-5011, poste 2350
télécopieur : (418) 545-5012
dclaveau@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *