Communiqués, convocations et invitations

Les conférences publiques du 73e congrès de l’Acfas

Saguenay, le vendredi 6 mai 2005 — Trois conférences publiques seront présentées dans le cadre du 73e congrès de l’Association francophone pour le savoir qui se déroule du 9 au 13 mai à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

« Les agents bio-actifs issus de la forêt boréale : mythe ou réalité? »

Cette conférence aura lieu le mardi 10 mai à 19 h au Petit théâtre du Pavillon des arts de l’Université. Les professeurs André Pichette et Jean Legault, du Laboratoire d’analyse et de séparation des essences végétales (LASEVE) de l’UQAC, aborderont la question des produits naturels reconnus depuis longtemps comme une source importante de médicaments. Lors de cette conférence, quelques exemples de produits naturels largement utilisés actuellement comme agents thérapeutiques seront donnés. Le potentiel de la forêt québécoise comme source de produits bio-actifs sera illustré à l’aide des travaux de recherche portant sur les végétaux de la forêt boréale. Les approches utilisées pour l’identification des produits responsables de l’activité biologique des matrices d’intérêt et les travaux nécessaires liés à leur développement préclinique seront également discutés.

« Céramique, métal et société, toute une histoire… »

Cette conférence des professeurs Michel Pernot et Rémy Chapoulie, de l’Institut de recherche sur les archéomatériaux – Université de Bordeaux, aura lieu le mercredi 11 mai à 19 h au Petit théâtre du Pavillon des arts. Pour résumer, il y a presque 10 mille ans, à partir de l’expérience des transformations que peut subir la matière au travers des préparations culinaires, des hommes ont inventé le matériau de synthèse non comestible afin de fabriquer des objets. « Le concept » allait avoir beaucoup d’avenir. Utilisable à grande échelle, le matériau céramique est le premier de la série. Le métal vient ensuite, car il faut de la céramique pour construire des fours qui fonctionnent aux températures nécessaires aux métallurgistes. Les moyens de la science des matériaux actuelle permettent d’explorer les matériaux archéologiques, et par là de retracer l’histoire de ces techniques anciennes qui se développent – et ce n’est pas un hasard – en parallèle à l’évolution structurelle des sociétés.

« La génomique : une révolution durable ! »

Cette activité se déroulera le mercredi 11 mai à 18 h au local P0-5000 du Pavillon principal de l’UQAC. Génome Québec invite le public à venir découvrir pourquoi on dit de la science génomique qu’elle révolutionnera nos vies à bien des égards. Cet événement se distinguera par son concept interactif permettant de traiter un sujet complexe tout en étant facilement compréhensible. En compagnie de M. Paul L’Archevêque, président-directeur général de Génome Québec, d’experts scientifiques et de jeunes « génies » saguenéens, les animateurs verront à élucider plusieurs mystères relatifs aux impacts de la recherche en génomique, à savoir peut-on espérer des mégas investissements? Nos craintes sont-elles justifiées? Cette révolution annoncée en matière de soins de santé va-t-elle se concrétiser? Autant de questions auxquelles M. L’Archevêque et quelques experts tenteront de répondre.

Bref, ces trois conférences publiques représentent une occasion exceptionnelle pour les personnes qui souhaitent découvrir ces domaines de recherche en même temps que les plus récents travaux de chercheurs de calibre international. Il est à souligner que l’entrée est libre.

Pour en savoir davantage sur le 73e congrès de l’Acfas, vous pouvez consulter le site www.acfas.ca/congres .

– 30 –

Sources : Amélie Lefort
Attaché de presse – Acfas
Téléphone : (514) 273-8991
lefortamelie@hotmail.com

Chantale Leblond
Service des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
Téléphone : (418) 545-5011, poste 2350
Chantale_Leblond@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *