Communiqués, convocations et invitations

L’apprentissage en ligne dédié à l’industrie de l’aluminium : un avenir assuré au niveau international

Saguenay, le 24 novembre 2005 – L’Université du Québec à Chicoutimi, Valorisation-Recherche Québec, l’Agence universitaire de la francophonie et le Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium s’unissent, aujourd’hui, pour centraliser l’ensemble des savoirs détenus au sein de l’industrie internationale de l’aluminium : le portail électronique. En soutenant la réalisation d’un tel projet, Valorisation-Recherche Québec, l’un des principaux partenaires, a su reconnaître le côté visionnaire de ceux qui en ont été les instigateurs.

La réalisation de cette plate-forme d’apprentissage en ligne fut possible grâce à un vaste réseau regroupant l’industrie manufacturière : des entreprises de service œuvrant dans le domaine de l’aluminium, des institutions d’enseignement, des organismes de recherche et de développement et des partenaires internationaux. Le portail électronique CentrAL, qui comprend non seulement des activités de formation, mais aussi d’information, de communication et de veille, vise ultimement à positionner l’ensemble du réseau de l’aluminium dans la francophonie.

Monsieur Gilbert Drouin, président-directeur général de Valorisation-Recherche Québec, a déclaré : « Je suis particulièrement satisfait, puisque les contenus en gestion de projet sont disponibles au niveau international, notamment en Chine, au Maroc et en Égypte. En plus, la formation en ligne apparaît comme une véritable évolution qui permet de rendre les connaissances et l’expertise accessibles partout et au moment souhaité par les utilisateurs. »

Monsieur Michel Belley, recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi, a précisé : « Le volet Aluminium 102, correspondant au portail Finances, est déjà diffusé pour Alcan depuis janvier 2005 par l’intermédiaire du Service de formation continue de l’UQAC. » Il ajoute : « CentrAL accueillera le site Français en Affaires, un site de références et de ressources pédagogiques disposant d’un partenariat unique avec la Chambre de commerce du Québec, l’Université McGill et l’Université du Québec à Chicoutimi. »

Monsieur Lucien Gendron, directeur général du Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium, confirme, quant à lui, que CentrAL est un succès sur toute la ligne en ce qui a trait aux objectifs atteints, laissant envisager un avenir prometteur et une pérennité assurée sur la base de ce qui semble être un constat plus que positif.

Rappelons brièvement qu’en 2001, cette idée de formation en ligne sur l’aluminium avait d’abord germé au Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium. Dès lors, il cherchait à se tailler une place au sein de l’industrie de l’aluminium dans le domaine de la formation de manière à impulser une dynamique propre à développer la transformation de l’aluminium au Québec. La même année, l’Université du Québec à Chicoutimi avait été sollicitée par le Bureau Amérique du Nord de l’Agence universitaire de la francophonie pour contribuer à la mise en œuvre de l’un de ses programmes : la mobilité des savoirs. À l’époque, une subvention de 307 000 $ avait été octroyée pour développer une formation sur l’aluminium en ligne exportable à travers le monde francophone.

– 30 –

Renseignements : Damien Ferland, directeur
Service de formation continue
Université du Québec à Chicoutimi
Téléphone : (418) 545-5011, poste 5374
damien_ferland@uqac.ca

Source : Chantale Leblond, technicienne en information
Service des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
Téléphone : (418) 545-5011, poste 2350
chantale_leblond@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *