Communiqués, convocations et invitations

Langue et musique : une alliance naturelle!

Pour publication immédiate

Alma, le 11 avril 2006 – Le Collège d’Alma et l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) sont très heureux d’être partenaires dans un projet fort original qui répondra à un besoin que les deux institutions croient réel et important. Et, compte tenu que plusieurs musiciens manifestent un intérêt marqué pour l’apprentissage d’une deuxième langue, ce partenariat apparaît comme une double alliance naturelle : celle de la musique et de la langue, bien sûr, permettant à des musiciens en provenance de divers pays de baigner dans un milieu culturel francophone et dans un environnement facilitant leur vie musicale. L’alliance aussi de deux organisations qui savent, en combinant leurs ressources, présenter une offre hors du commun à une clientèle particulière.

Ce partenariat permettra au Collège de mettre à contribution son expertise et ses équipements hautement spécialisés en musique dans une période de l’année où ses activités sont habituellement réduites. La clientèle du programme d’immersion française pourra utiliser les locaux de répétition du Collège d’Alma dans le nouveau Pavillon de musique inauguré en 2005.

Mais au-delà de cette utilisation plus intense de ses ressources, monsieur Jean Paradis, directeur général, croit que « ce projet amènera au collège et à Alma une clientèle de musiciens chevronnés, ce qui générera des retombées autant culturelles qu’économiques pour le milieu almatois ». En effet, comme la plupart des activités offertes, autres que l’apprentissage de la langue de Molière, seront à caractère musical, le passage chez nous de ces musiciens venus de partout en Amérique du Nord et d’ailleurs pourra créer une belle synergie avec le milieu culturel local et régional. « L’aspect économique n’est point négligeable », de conclure monsieur Paradis, « dans une période également plus tranquille en activité touristique ». Il est certain par ailleurs que le Collège d’Alma tirera profit de cette alliance en termes de visibilité et de notoriété à l’échelle du continent.

Le programme d’immersion française, destiné exclusivement aux étudiants en musique et aux musiciens, accueillera la première cohorte le 13 mai 2007 pour cinq semaines. On vise un groupe d’une vingtaine de participants pour cette première édition mais un plus grand nombre de personnes pourront s’inscrire les années suivantes. Les étudiants auront droit à 90 heures de cours en français et obtiendront 6 crédits universitaires. Les Canadiens pourront profiter du programme de bourses Explore.

L’École de langue française et de culture québécoise de l’UQAC compte déjà plusieurs musiciens parmi sa clientèle régulière mais, après la mise en place de ce projet unique en Amérique du Nord, ceux-ci auront la chance d’apprendre le français tout en poursuivant leur pratique musicale. Les étudiants seront également encouragés à présenter des spectacles devant public.

Les responsables du Collège d’Alma et de l’UQAC croient que cette première entente formelle n’est que la clé initiale donnant le ton à une longue portée de collaboration entre les deux institutions d’enseignement supérieur.

-30-

Renseignements: André Hubert,
Responsable des communications
Service des communications
Collège d’Alma
Téléphone : 418 668-2387, poste 223
ahubert@calma.qc.ca
Source: Chantale Leblond,
Technicienne en information
Service des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
Téléphone : 418 545-5011, poste 2350
Affaires_publiques@uqac.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *