Communiqués, convocations et invitations

Le Cégep de Saint-Félicien et l’Université du Québec à Chicoutimi dévoilent une entente visant à supporter le développement du secteur tourisme d’aventure et de l’écotourisme

Saint-Félicien, le 13 octobre 2009 – Convaincus du créneau d’excellence que
présentent le tourisme d’aventure et l’écotourisme dans le cadre du programme
ACCORD et conscients des enjeux liés à la pénurie anticipée de main-d’oeuvre dans
ce domaine très prometteur, le Cégep de Saint-Félicien et l’Université du Québec à
Chicoutimi (UQAC) parafent une entente prometteuse. Les deux institutions
régionales spécialisées en tourisme se mobilisent pour établir et partager une
veille stratégique et mettre à contribution leurs expertises. Elles s’entendent
pour harmoniser leurs programmes, professionnaliser la main-d’oeuvre et
améliorer la performance du secteur du tourisme d’aventure et de
l’écotourisme, en matière de formation, mais aussi sur le plan de la lecture des
marchés et des besoins.

Les deux établissements d’enseignement supérieur sont d’avis que pour améliorer la
performance du secteur il faut, entre autres, offrir des formations complémentaires
qui répondent aux besoins du milieu. Ils conviennent ainsi partager des ressources
et des infrastructures propres à la réalisation d’activités de formation, identifier
et convenir d’actions communes visant à supporter le développement du secteur
tourisme d’aventure et de l’écotourisme, notamment en prévision de l’accueil de
clientèles internationales. Parmi les pistes envisagées, on travaillera à la mise en
place de mécanismes pour faciliter un continuum de formation entre certains
programmes respectifs des deux institutions signataires de l’entente. À titre
d’exemple, un diplômé en Techniques de tourisme ou en Techniques du milieu
naturel, voie de spécialisation aménagement et interprétation du patrimoine
naturel, non seulement sera admis tout naturellement au baccalauréat en plein
et en tourisme d’aventure, mais il se verra reconnaître un certain nombre
d’acquis au niveau de ses compétences, allégeant du même coup sa charge de
travail, les coûts et la durée de sa formation universitaire.

« Le Saguenay–Lac-Saint-Jean présente un potentiel exceptionnel, à l’échelle
mondiale, dans le créneau de l’aventure et de l’écotourisme, précise Hélène Philion,
présidente du créneau d’excellence identifié dans le cadre de la démarche ACCORD,
et il serait dommage de ne pas saisir cette opportunité. Or, une ressource humaine
bien préparée constitue une valeur ajoutée à la destination, ainsi qu’un élément de
différenciation essentiel au positionnement international du produit aventure. »

Pour messieurs Michel Belley, recteur de l’UQAC et Louis Lefebvre, directeur
général du Cégep de Saint-Félicien, la signature d’aujourd’hui est une autre
démonstration de l’importance pour les maisons d’enseignement supérieur de notre
région de développer des collaborations en accord avec les orientations régionales.
Avec cette entente, le Cégep de Saint-Félicien et l’UQAC confirment qu’ils sont des
incontournables dans le domaine du tourisme d’aventure.

– 30 –

Pour obtenir des précisions supplémentaires :
David Mepham
Responsable du baccalauréat en plein et tourisme d’aventure
Professeur et chercheur au secteur plein air de l’UQAC
Téléphone : 418 545-5011, poste 5091

Source :
Réjean Côté
Coordonnateur du Département de techniques de tourisme
Cégep de Saint-Félicien
Téléphone : 418 679-5412, poste 340

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *