Communiqués, convocations et invitations

Masoud Farzaneh sur l’échiquier canadien de l’électricité

Saguenay, le 20 décembre 2010 – Le professeur Masoud Farzaneh, titulaire de la Chaire industrielle sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques (CIGELE) et de la Chaire de recherche du Canada en ingénierie des givrages des réseaux électriques (INGIVRE) à l’UQAC, vient d’être élu sur le Comité exécutif canadien du Conseil international des grands réseaux électriques (CIGRÉ).

Le CIGRÉ est la plus grande organisation internationale dans le domaine de la production et du transport de l’électricité à haute tension, qui englobe les aspects techniques, économiques, environnementaux, organisationnels et régulatoires de cette industrie. Cette association, fondée en France en 1921, compte 16 comités d’étude, 200 groupes de travail regroupant plus de 2 000 experts du monde entier. Ces comités effectuent et coordonnent des travaux de recherche qui mènent à des améliorations et, dans de nombreux cas, à des innovations technologiques dans le domaine des grands réseaux électriques.

La mission du CIGRÉ Canada est de faire connaître cet organisme et ses activités au Canada. À titre de comité national, CIGRÉ Canada joue également un rôle de diffuseur d’information et de mobilisateur auprès de ses membres pour les inviter à participer à des groupes de travail. Il organise également chaque année une conférence importante sur les grands réseaux électriques. Il est dirigé par un comité exécutif élu par l’ensemble des membres. Ce comité est formé de plusieurs personnes renommées provenant de secteurs industriels et de centres de recherche importants.

La nomination de Masoud Farzaneh, au comité national canadien du CIGRÉ, a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme. Par cette nomination, CIGRÉ Canada voudrait mettre à profit sa renommée et sa vaste expérience, pour entreprendre une campagne de promotion auprès des diverses universités canadiennes ayant des activités en rapport avec les activités du CIGRÉ, afin qu’elles s’impliquent et aussi, afin d’attirer des étudiants et jeunes chercheurs canadiens notamment pour la diffusion et le transfert de technologies et pour assurer la relève.

À PROPOS DE
En plus d’être titulaire des Chaires CIGELE et INGIVRE, Masoud Farzaneh est directeur et fondateur du Centre international de recherche sur le givrage atmosphérique et l’ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE). Il est activement impliqué dans les activités du CIGRÉ et d’autres organismes internationaux depuis plusieurs années et fait partie de plusieurs sociétés savantes. Il est auteur ou coauteur de près de 850 publications scientifiques et communications. D’ailleurs, ses contributions et réalisations en recherche et enseignement ont été reconnues par l’attribution de nombreux prix prestigieux et distinctions au niveau national et international.

– 30 –

Source :
Céline L’Espérance
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
Téléphone : 418 545-5011, poste 2350

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *