Portraits

Suzie Tardif, étudiante à la maîtrise en éducation de l’UQAC

Pourquoi avoir choisi de poursuivre à la maîtrise?

Depuis longtemps, la recherche est une source d’inspiration pour moi. Très jeune, je voulais, par exemple, faire une recherche sur « les nombrils de famille » parce que je percevais des ressemblances entre les comportements des deuxièmes enfants d’une famille.

Toutefois, c’est dans le cadre de mon baccalauréat et de mon implication dans différents projets de recherche et d’évaluation avec le groupe ÉCOBES – Recherche et transfert que j’ai davantage pris conscience de l’importance de la recherche. À partir de ce moment, je ne pouvais faire autrement qu’entreprendre des études supérieures. En effet, j’ai choisi de poursuivre à la maîtrise en éducation pour parfaire mes connaissances et mes compétences en recherche et pour explorer un trouble du langage qui m’intéresse grandement : la dysphasie. J’apprécie cette citation de M. Yvon Bouchard, doyen aux études avancées et à la recherche de l’Université du Québec à Rimouski, qui résume en quelques mots seulement ce que symbolise pour moi le rôle du chercheur : « Faire oeuvre de chercheur, c’est innover. »


Quels sont vos projets en cours?

Présentement, je lis beaucoup sur la dysphasie afin d’écrire peu à peu la problématique de mon mémoire. Je remplace également dans quelques écoles de la Commission scolaire de La Jonquière et travaille en tant qu’assistante de recherche pour le groupe ÉCOBES – Recherche et transfert.


Quels sont vos objectifs professionnels?

Dans un monde idéal, je voudrais enseigner quelques années au primaire afin d’acquérir de l’expérience et des compétences en enseignement. Par la suite, j’aimerais poursuivre des études doctorales afin d’enseigner à l’université, tout en réalisant des recherches en éducation.


Prix et distinctions

2013     Récipiendaire de la bourse Joseph-Armand-Bombardier (CRSH)
2012     Récipiendaire de la bourse Desjardins Georges Fortin
2012     Récipiendaire de la bourse Explore (Colombie-Britannique)
2011     Récipiendaire d’une bourse d’excellence de la Campagne de développement de l’UQAC
2011     Récipiendaire d’une bourse de mobilité (stage en enseignement en Belgique)
2009     Récipiendaire d’une bourse d’excellence de la Fondation Gaston-L.-Tremblay

Étiquettes : , ,

Un commentaire

  1. Bonjour
    Je suis Pascal Desautard Enseignant referent pour le Handicap dans l’ACADEMIE DE ROUEN en FRANCE;nous sommes une équipe de professionnels enseignants;ergotherapeuthe et orthphoniste;bref une petite dizaine au total;et nous aimerions venir vers fin Mai debut Juin chez vous pour voir comment vous travaillez autour de la DYSPHASIE.
    Madame Blackburn m a parlé de vous,pourriez vous éventuellement me guider vers les instances et professionnels qui accepteraient de nous rencontrer et travailler avec nous?j’aurai aimé être reçu à l’UQAC peut etre avec vous et toujours pour parler de la DYSPHASIE et de vos méthodes de travail au QUEBEC.
    Bien à vous
    PASCAL LOUIS DESAUTARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *