Actualités

Les finissants en arts de l’UQAC lancent la 13e édition de leur festival

Les 11 finissants du baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’UQAC lançaient aujourd’hui la 13e édition du Festival des finissants 2016 qui se déroulera du 15 au 25 février sous la thématique ZEITGEIST – L’Esprit du temps.

Pour l’occasion, à titre d’ouverture sur la programmation, deux conférences gratuites auront lieu à l’Auditorium de l’Université, soit le local P0-5000. La première, le 15 février à 19 h 30, présentée par Mme Gabrielle Desbiens, portera sur le rôle qu’à jouer la médiation culturelle comme stratégie de relation dans le décor régional.

La seconde, quant à elle, le 16 février à 19 h 30, sera livrée par M. Daniel Jean, porte-parole du festival, qui dressera le portrait de la petite histoire de la photographie judiciaire à travers ce qui la caractérise : la composition picturale. Il est à noter que de nombreux prix de présence seront tirés lors de ces deux soirées.

De plus, le 17 février à 17 h, au Petit théâtre de l’UQAC sera lancée officiellement l’exposition avec la projection des courts-métrages réalisés par François Desbiens, Frédéric Desbiens, Frédéric L. Tremblay et Alexa Tremblay-Francoeur. Par la suite, il y aura un double vernissage prenant place à la galerie L’Œuvre de l’Autre et à la salle Michael Snow du Centre Bang, où les travaux de Julie Bellavance, Olivier Carbonneau, Fanny Lessard, Camille-Laurence Larouche, Laurie Malenfant et Ibelle Brassard seront exposés.

Finalement, la production théâtrale Ecchymose de Clara Girault sera présentée les 18, 19 et 20 février à 20 h au Petit théâtre de L’UQAC.

Source :
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350  ▪  affaires.publiques@uqac.ca

Renseignement :
Olivier Carbonneau, finissant du baccalauréat interdisciplinaire en arts
418 290-0788


Photo : Daniel Jean, porte-parole de l’événement et Mathieu Valade, directeur du Module des arts de l’UQAC en compagnie de quelques-uns des finissants en arts 2016.
© Denis Blackburn


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *