Actualités

Rio Tinto et le CURAL de l’UQAC reconduisent leur partenariat jusqu’en 2020

Rio Tinto investit 3 M$ sur cinq ans, reconduisant ainsi son partenariat entre le Centre de recherche et développement Arvida (CRDA) et le Centre universitaire de recherche sur l’aluminium (CURAL) de l’UQAC.

Étienne Jacques, chef des opérations de Métal primaire (Rio Tinto Aluminium), souligne : « Rio Tinto est fier de réaffirmer son engagement envers ce programme intégré de recherche et développement avec le CURAL. En plus d’assurer la continuité de sa collaboration jusqu’à la fin de 2020, ce partenariat permet de renforcer la position de la région parmi les chefs de file mondiaux en matière de recherche et de développement de l’aluminium. »

Ce partenariat démontre également l’importance de la collaboration entre les universités et le secteur privé. Il souligne l’engagement de Rio Tinto au Québec. Depuis près de 20 ans, cette coopération a contribué au développement de scientifiques et d’une relève hautement spécialisée à l’appui de l’industrie de l’aluminium québécoise.

Fréderic Laroche, directeur du CRDA (Rio Tinto Aluminium), affirme : « Les projets identifiés par le CURAL dans la poursuite de son mandat avec Rio Tinto visent principalement la croissance de nos programmes axés sur la bauxite et l’alumine, ainsi que la consolidation de notre leadership technologique dans l’industrie de l’aluminium. »

Stéphane Allaire, doyen de la recherche et de la création de l’UQAC, mentionne : « L’entente de recherche et développement que nous soulignons aujourd’hui représente un jalon supplémentaire au partenariat historique que l’UQAC entretient avec Rio Tinto. Un partenariat d’une importance particulière du fait qu’il combine de façon synergique deux éléments cruciaux contribuant au développement régional: l’accès à des lieux proximaux de formation et de qualité ainsi qu’un bassin d’emplois important. Un partenariat qui témoigne de l’engagement de l’UQAC à collaborer avec les acteurs de sa communauté d’appartenance. »

Daniel Marceau, directeur du CURAL, conclut : « La renommée du CURAL est sans contredit le fruit d’une conjoncture favorable entre la présence de chercheurs talentueux et l’apport de défis de haut niveau par l’industrie de l’aluminium. En ce sens, Rio Tinto aura eu un impact majeur sur le développement de notre savoir-faire. Dans le domaine de la séparation solide-liquide, l’expertise du CURAL aura permis des avancées technologiques de pointe, qui sont encore aujourd’hui parmi les plus avancées au monde. »


Photo :
Fréderic Laroche, directeur du CRDA (Rio Tinto Aluminium); Stéphane Allaire, doyen de la recherche et de la création de l’UQAC; Daniel Marceau, directeur du CURAL; et Guy Simard, professeur-chercheur sous octroi au CURAL

© Denis Blackburn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *