Actualités

Le Fonds de la recherche forestière lègue ses connaissances au Centre de recherche sur la Boréalie de l’UQAC

Le Fonds de la recherche forestière du Saguenay–Lac-Saint-Jean (FRF-02) cède au Centre de recherche sur la Boréalie (CRB) de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) son patrimoine de connaissances sur la recherche en forêt boréale. Entre 2002 et 2015, le FRF-02 a dirigé l’investissement de 10 M$ dans 46 projets de recherche se déroulant dans la forêt boréale régionale.

La directrice générale du Fonds, Ursula Larouche, mentionne : « Le Fonds a contribué à la formation des étudiants ainsi qu’à l’avancement et au transfert des connaissances dans le milieu socio-économique et chez l’ensemble des partenaires sociaux intéressés par l’avenir de la forêt boréale ».

Selon madame Larouche, les projets de recherche financés par le Fonds ont permis de mieux connaître la forêt boréale et d’en faire une meilleure gestion. Elle mentionne que les pratiques d’aménagement forestier ont été améliorées grâce aux résultats de projets. « Grâce à ces études, nous avons découvert, entre autres, que la forêt boréale fermée est en régression naturelle constante et que la coupe en mosaïque est néfaste à la biodiversité de cette zone. Les projets de recherche menés sur le caribou forestier ont contribué à l’élaboration de nouvelles approches de planification de la récolte. Le thé du Labrador a fait connaître ses propriétés antivieillissement, ce qui a permis à la grande maison de beauté Lise Watier d’en faire un de ses produits vedettes. Enfin, nos investissements ont permis de démontrer que certaines essences végétales boréales pourraient bientôt servir à la guérison de certaines maladies graves. Ce ne sont que quelques exemples. »

Madame Larouche, qui dirige le Fonds de recherche depuis ses débuts, conclut : « Les besoins de recherche sur la forêt boréale étaient criants en 2002. Nous devions trouver des réponses scientifiques pour aider les aménagistes à relever les défis posés par l’aménagement durable de cette importante ressource. Nous avons su gérer un Fonds de recherche dédié à la forêt boréale pour et à partir de la plus grande région forestière du Québec. L’exercice d’identification des besoins de recherche réalisé par le FRF-02 en 2015 a démontré que la recherche scientifique est encore nécessaire au développement de pratiques adaptées et de nouveaux produits issus de la forêt boréale et que cette recherche ne peut se faire sans la contribution financière des organismes publics. »

Le président du FRF-02, Claude Bouchard, se dit très satisfait des réalisations du Fonds de recherche depuis 2002. « Je remercie les membres du conseil d’administration qui s’y sont succédé et je suis confiant que le transfert des actifs au Centre de recherche sur la Boréalie de l’UQAC permettra la diffusion des connaissances auprès des utilisateurs et des chercheurs. À titre de gestionnaire de fonds publics, nous devons nous assurer que les résultats de recherche continuent de contribuer au développement et à l’essor de notre société. »

Renseignements :
Jean-François Boucher, professeur
Département des sciences fondamentales
Membre du Centre de recherche sur la Boréalie
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5385 ▪ jean-francois_boucher@uqac.ca


PHOTO :

M. Claude Bouchard, président du Fonds de la recherche forestière du Saguenay–Lac-St-Jean, Mme Ursula Larouche, directrice générale du Fonds de la recherche forestière du Saguenay–Lac-St-Jean et M. André Pichette, directeur du Centre de recherche sur la Boréalie et professeur au Département des sciences fondamentales de l’UQAC.

©Denis Blackburn


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *