Actualités

Langue et culture québécoise et acadienne : un partenariat universitaire dans le développement de projets d’apprentissage

L’Université du Québec à Chicoutimi, par le biais de son École de langue française et de culture québécoise (ELFCQ) et de son Centre du savoir sur mesure (CESAM), a signé, en juin dernier, avec la Direction générale de l’Éducation permanente (DGÉP) de l’Université de Moncton, un protocole d’entente de collaboration afin d’assurer une plus grande portée physique et numérique de l’apprentissage du français et de ses cultures au Canada. Cette entente vise également le transfert d’expertise entre les deux institutions, et entre les différentes instances provinciales, municipales et communautaires.

La collaboration est au cœur des relations entre l’UQAC et l’UMoncton
Les deux universités sont fières de pouvoir coopérer afin d’accroître la portée et le rayonnement de leur réputation et de leur expertise bien connue en enseignement du français langue seconde. Par l’entremise de cette nouvelle entente, elles exploreront les occasions de collaboration dans l’apprentissage des cultures québécoise et acadienne et favoriseront la collaboration entre les ressources liées au développement de la formation à distance. « Une telle initiative démontre un leadership en matière de partenariat interuniversitaire au niveau de l’apprentissage des langues et des cultures. Cette entente s’arrime parfaitement à trois des principaux chantiers du plan stratégique 2020 de l’Université de Moncton, à savoir; l’engagement, l’internationalisation et la recherche et l’innovation », souligne Jean-Jacques Doucet, Directeur général de l’Éducation permanente de l’Université de Moncton.

Ce partenariat permettra de tisser des liens en réalisant des projets conjoints liés à l’apprentissage des cultures et du français langue seconde. « La collaboration d’universités dans la francophonie canadienne démontre un engagement de celles-ci à contribuer à l’épanouissement de la langue française et des cultures francophones au Canada. Cet engagement : « Le savoir comme culture », fait partie des valeurs de l’UQAC inscrites au plan stratégique 2013-2018 », souligne Solange Moreau, directrice du Centre du savoir sur mesure et de l’École de langue de l’UQAC.

Afin de concrétiser cette entente, un comité de travail composé de gens des deux institutions a été formé et les travaux sont en cours. Ce groupe sera responsable de veiller à la mise sur pied et à la coordination d’un plan d’action visant à atteindre les objectifs de l’entente de collaboration entre l’ELFCQ et la DGÉP.

À propos
À titre d’établissement d’enseignement supérieur, l’UQAC oeuvre aux trois cycles d’études et est active en recherche/création. Son École de langue française et de culture québécoise s’est construit une réputation enviable basée sur une solide expertise de plus de 40 ans et sur la formation de qualité qu’elle offre. L’École offre aux étudiants un enseignement de très haute qualité ainsi que la possibilité de s’imprégner à fond de la culture québécoise par la participation à de nombreuses activités culturelles, sociales et touristiques. Son Centre du savoir sur mesure  offre de la formation continue universitaire accessible, adaptée et applicable sur tout le territoire québécois. Il offre des programmes crédités et du perfectionnement professionnel développés sur mesure pour les besoins de différents milieux.

La Direction générale de l’Éducation permanente est un service académique de l’Université de Moncton. Pour l’ensemble du réseau universitaire, elle est responsable à la fois de la livraison des programmes d’études et des cours crédités ainsi que de la formation continue et du perfectionnement professionnel. Sa mission consiste à promouvoir une éducation aux adultes qui est au service de l’essor social, économique, technologique et culturel des sociétés acadienne et canadienne. Son mandat lui permet de constituer un véritable prolongement de l’Université de Moncton auprès de la communauté en général. Elle assure à ce titre un rayonnement régional, national et international. Avec plus de 35 années d’expérience, elle se spécialise dans l’offre de cours de français langue seconde et de programmes d’immersion.

Photo : La photo fait voir les gens rassemblés en juin 2016 à Chicoutimi pour la signature de l’entente. De gauche à droite : Sylvie M. Desjardins (Agente de développement – perfectionnement professionnel – UMoncton), Mustapha Fahmi (Vice-recteur à l’enseignement, à la recherche et à la création – UQAC), Solange Moreau (Directrice de l’ELFCQ et du CESAM – UQAC), Jasmine Paradis (Chargée de gestion – ELFCQ/CESAM – UQAC), Jean-Jacques Doucet (Directeur général de la DGÉP – UMoncton), André Blanchard (Directeur du développement corporatif et professionnel – UMoncton), Olivier Chartrand (Agent de développement – enseignement à distance – UMoncton)
© Denis Blackburn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *