Actualités

Clients simulés recherchés en physiothérapie

Le programme de physiothérapie de l’Université McGill offert en extension à l’UQAC, dans un souci constant d’améliorer son offre de formation à ses étudiants au baccalauréat et à la maîtrise, recherche des personnes de tout âge, provenant de la communauté universitaire ou du grand public, désireuses de participer à la formation des étudiants. Ces personnes doivent présenter des conditions de santé particulières et auront à participer à un à trois laboratoires pratiques par trimestre, moyennant rémunération (salaire horaire minimum et coût du stationnement).

Voici un résumé de l’une ou l’autre des conditions de santé recherchées chez ces « clients simulés » :

Laboratoires en neuroréadaptation : personnes avec ou sans trouble cognitif présentant une de ces conditions :

  • Parkinson
  • Accident vasculaire cérébral
  • Sclérose en plaques
  • Traumatisme crânien cérébral
  • Maladie neuromusculaire
  • Trouble vestibulaire (vertiges)
  • Blessure médullaire

Laboratoire en orthopédie : personnes présentant une problématique orthopédique diagnostiquée par un professionnel de la santé, a/n des membres supérieurs, des membres inférieurs ou de la région vertébrale.

Laboratoires en cardiorespiratoire : personnes sans trouble cognitif ou trouble léger, dont la maladie cardiorespiratoire peut être guérie, mais qui peut décrire ou simuler l’expérience vécue OU personnes ayant des maladies neurologiques stables, mais avec des séquelles ou des complications respiratoires chroniques.

  • Infarctus du myocarde (pontage depuis plus de 6 mois)
  • Insuffisance cardiaque stable
  • Insuffisance vasculaire périphérique (claudication intermittente, traité ou pas)
  • Histoire d’hospitalisation par un problème cardiaque (même si résolu. Exemple: crise hypertensive, infarctus, angine)
  • Chirurgie thoracique ou abdominale haute ancienne (laparotomie)
  • Patients ayant eu une hospitalisation en soins intensifs (peu importe la cause)
  • Insuffisance rénale stable, avec ou sans dialyse et pouvant se déplacer et rester quelques heures au laboratoire
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique
  • Bronchiectasie
  • Fibrose kystique
  • Fibrose pulmonaire, maladies respiratoires occupationnelles (par l’amiante, poussière)
  • Malformations ou difformités thoraciques (cyphoscoliose)

Renseignements :
Danièle Denis, coordonnatrice
Unité d’enseignement en physiothérapie
Département des sciences de la santé
418 545-5011, poste 6137
daniele1_denis@uqac.ca

Le Service des communications et des relations publiques (SCRP) de l’UQAC planifie, coordonne et dirige les activités de communication de l’Université. Il voit à l’élaboration des moyens appropriés pour informer le public interne et externe des activités et programmes offerts par l’UQAC ainsi que de l’actualité universitaire. Il assume également la responsabilité des relations avec les médias.

4 commentaires

  1. Allo! Je ne sais pas si mon cas peut vous intéressé, puisqu’il n’est pas mentionné ci-dessus. Depuis que je suis tres jeune, environ dès l’âge de 5ans, j’avais de grosses douleurs dans les jambes alors on a consulté pendant des années sans jamais avoir de résultats.. C’est il y a deux ans seulement, à l’âge de 18 ans, que le médecin à décidé de m’envoyer voir un physio. Après seulement 5 minutes, le physio a immédiatement vu une malformation très évidente selon lui au niveau de mes pieds ce qui fait en sorte que mes genous plient vers l’intérieur chaque fois que je marche… J’ai maintenant des orthèses pour corriger mais apres plus de 10 ans à marcher comme ca, et bien les os dans mon genou se sont égrainés et ne peuvent être réparés mais les séances chez le physio me faisait énormément de bien puisqu’il enlevait l’inflammation accumulée à chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *