Vous retrouverez ici une synthèse des restrictions de voyage et exemptions pour les étudiants étrangers, puisée à partir d’information en provenance d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et de l’Agence de la santé publique du Canada. En cas de disparité entre ces informations et celles des autorités, ces dernières ont préséance.

Pour pouvoir entrer au Canada à titre d’étudiant et que leur venue soit considérée comme essentielle et sécuritaire, le Gouvernement du Canada indique les exigences à satisfaire:

L’étudiant étranger doit avoir un permis d’études valide ou une lettre d’introduction qui indique que sa demande de permis d’études a été approuvée.

(Important: Cette exigence est exceptionnellement requise pour les étudiants en court séjour d’études (un (1) trimestre) qui ne seraient pas entièrement vaccinés. Ces étudiants devront détenir un permis d’études afin d’entrer en sol canadien. À noter que même si un permis d’études n’est pas requis dans votre situation lorsque vous êtes entièrement vaccinés (un (1) trimestre), il peut tout de même être avantageux d’en obtenir un afin de pouvoir travailler au Canada, de faciliter la réentrée avec le contexte sociosanitaire et d’être préparé en cas de resserrement des règles en vigueur).

Si vous n’êtes pas entièrement vaccinés, attention! Il faut éviter d’arriver trop tôt avant le début de votre trimestre d’études. Il est important de prendre en considération qu’à compter du 15 janvier 2022, seuls les étudiants entièrement vaccinés pourront entrer au Canada.

À noter qu’il n’y a aucune garantie en matière d’immigration, votre entrée au pays demeure à l’entière discrétion de l’agent frontalier. Référez-vous à la directive d’IRCC ; en cas de disparité ou de différence entre le présent résumé et les informations du site d’IRCC, ces dernières ont préséance.

L’étudiant étranger doit présenter le résultat négatif d’un test de dépistage effectué au cours des 72 heures avant son embarquement à destination du Canada.

Les personnes arrivant au Canada par voie aérienne ou terrestre doivent fournir une preuve valide de test moléculaire contre la COVID-19 effectué au cours des 72 heures précédant leur arrivée au Canada. La documentation papier ou électronique d’un résultat négatif d’un test effectué en laboratoire doit être présentée au transporteur aérien. De plus, elles doivent passer un test de dépistage à leur arrivée, au poste frontalier ou à l’aéroport de Montréal.

Consultez le site Entrer au Canada par avion : Dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs – Restrictions de voyage au Canada – Voyage.gc.ca pour plus de détails.

À noter que le résultat négatif d’un test de dépistage s’ajoute aux autres exigences sanitaires existantes relatives au transport aérien, dont le port obligatoire du masque, les questionnaires de santé et la prise de température. De plus, cette mesure s’applique aux voyageurs vaccinés.

Il est recommandé que les voyageurs communiquent avec leurs autorités sanitaires locales pour savoir où ils peuvent obtenir un test PCR. Vous pouvez également consulter l’information sur les endroits où obtenir un test de dépistage dans certains pays étrangers.

Toutes les personnes qui arrivent au Canada doivent démontrer qu’elles disposent d’un plan de quarantaine adéquat, et ce, même si elles sont entièrement vaccinées et dispensées de la quarantaine obligatoire, au cas où il serait déterminé à la frontière qu’elles ne remplissent pas toutes les conditions requises pour être exemptées de l’obligation de mise en quarantaine. Tel que déjà mentionné, à compter du 15 janvier 2022, les étudiants étrangers qui ne sont pas entièrement vaccinés ne pourront plus entrer au Canada, même en effectuant une quarantaine.

Pour connaître les modalités de quarantaine, nous vous invitons à consulter le site Quarantaine ou isolement obligatoire – Restrictions de voyage au Canada – Voyage.gc.ca.

 

Dernière mise à jour : 23 novembre 2021