23189-main_755-4_23189_sc_v2com

Le Pavillon Alouette de l’UQAC, un bâtiment durable exemplaire

Mercredi dernier, l’équipe d’Espace-bois a visité le Pavillon Alouette de l’UQAC abritant le Centre d’études universitaire de l’Est de la Côte-Nord sur le campus du Cégep de Sept-Îles. Inauguré en novembre 2014, ce bâtiment durable de 2700 mètres carrés construit au coût de 10 millions de dollars, a une capacité d’accueil de 400 étudiants. Construit en structure de bois (poteaux-poutres en lamellé-collé et planchers-toiture en lamellé-croisé), le Pavillon Alouette est une ode à l’aluminium, matériau moderne et polyvalent, exploité ici sous plusieurs formes : tôles imbriquées, panneaux de mousse stabilisée, feuilles perforées, etc. Ce bâtiment intègre de multiples éléments environnementaux, visant à minimiser l’empreinte écologique. On y trouve notamment un mur solaire, un système de géothermie et un système de récupération des eaux de pluie. Le recours à des capteurs solaires paraboliques pour réchauffer et climatiser le bâtiment institutionnel revêt un caractère novateur, et ce, à l’échelle mondiale. 

Faits saillants :

> Un investissement de 10 millions$ d’Aluminerie Alouette

> Une superficie d’environ 2700 m2 répartie sur trois étages

> Une capacité d’accueil de près 400 étudiants

> Une formation universitaire flexible et diversifiée, notamment au premier cycle (travail social, enseignement, sciences infirmières, administration, psychologie) et aux cycles supérieurs (développement durable, administration scolaire, études régionales)

> Plus de 50 locaux, dont près d’une quinzaine de salles de classe, dont une pouvant accueillir jusqu’à 72 étudiants

> Des laboratoires dédiés, des espaces polyvalents, des salles de visioconférence, des bureaux et un atrium multifonctionnel

> Plus de 160 panneaux de bois lamellé-croisé et lamellé-collé en épinette intégrés dans la structure provenant de Nordic Structures

> L’aluminium y est omniprésent (meneaux de murs rideaux, tôles diverses, recouvrement en mousse, capteurs solaires paraboliques, poutrelles, voiles, structure de l’escalier principale)

> Un mur solaire de près de 50 m2, 15 capteurs solaires sur le toit, un système de climatisation et de chauffage par géothermie comprenant une vingtaine de puits et un système de récupération des eaux de pluie avec 4 réservoirs

> Une oeuvre d’art d’importance réalisée par une artiste de la région, dont le vernissage est à venir

> Une architecture moderne réalisée par BGLA Architecture&Design Urbain

> Une ingénierie-construction assurée par AXOR Experts-Conseils et AXC Construction

En savoir plus

Photo à la une : Optik 360°.

Partagez!Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *