Xingliang Jiang, Ph.D.


Pour ses contributions à l’enseignement
et à la compréhension des effets du givrage
sur les équipements des réseaux électriques
à extra et ultra haute tension


Xingliang Jiang est professeur à l’École de génie électrique de l’Université de Chongqing depuis 2001. Après avoir complété son baccalauréat en génie électrique à l’Université de Hunan en 1982, il a travaillé dans l’industrie pendant trois ans. Par la suite, il a poursuivi ses études à l’Université de Chongqing, où il a obtenu sa maîtrise et son doctorat en 1988 et 1997.
Le Dr. Jiang a dirigé plusieurs projets de recherche sur le givrage des équipements des réseaux électriques et sur des techniques de déglaçage et de prévention des accumulations de glace, à l’Institut de recherche sur la haute tension de Wuhan, tout en collaborant avec le professeur Farzaneh sur divers projets pendant une vingtaine d’années.
De concert avec son équipe de recherche et de ses nombreux collaborateurs, il a été en mesure de mettre sur pied des laboratoires de recherche et de réaliser des études fondamentales sur l’influence des tempêtes de verglas sur les lignes aériennes de transport de l’énergie électrique. En association avec le professeur
Farzaneh, la Fondation nationale pour la science de la Chine lui a récemment confié la responsabilité d’un important et prestigieux projet sur la performance de chaînes d’isolateurs en courant continu à extra et ultra haute tension. Il est également un auteur prolifique, ayant publié deux monographies et plus de 280 articles scientifiques arbitrés.
De plus, le professeur Jiang est fortement impliqué au sein d’organismes normatifs. En particulier, il est président adjoint du Comité des normes technologiques environnementales pour les produits électriques de Chine, et il est responsable de la révision et de l’élaboration des normes industrielles nationales. Ses réalisations
et contributions ont été reconnues par sa sélection parmi les personnes les plus talentueuses de Chongqing sur le plan académique, par l’obtention d’indemnités particulières au mérite de la part du gouvernement chinois, et pour avoir été lauréat du convoité Prix national de la science et de la technologie, à trois reprises.