Ouverture Dimanche

Depuis quelques jours, un univers sombre habite entièrement la galerie. Enveloppée de papier qui s’étale tels des suaires s’installe la noirceur, la nuit.

Climat étrange

Sur les murs, des mots, presque des sons et puis, des formes rigides, brillantes tels des bijoux émergent de tubes diaphanes, de bas collants. Des jambes se tendent ou pendent mollement. La matière émerge, s’écoule, s’égoutte. Démonstration du besoin d’évacuation de la matière. Un souvenir mouvant qui s’apparente à des images de Dali, mou et dur à la fois, qui s’affaisse et qui se retient grâce à des béquilles.

À regarder on se questionne : Est-ce la vie, le temps, la création, la mort et ses mutations? Transmutation?

La Galerie l’Oeuvre de l’Autre ouvrira exceptionnellement ses portes le dimanche 25 janvier de 13h à 16h. À cette occasion, Cindy Dumais qui présente sa plus récente exposition : noirs&peau première ph(r)ase, sera sur place pour vous accueillir, commenter et répondre à vos questions.

Nouvelle saison et vernissage

Il a fait très froid hier (tout comme aujourd’hui et probablement encore demain), mais, l’ambiance était tout autre dans la Galerie. Cindy Dumais a eu une soirée très occupée à recevoir les témoignages et commentaires des gens qui se sont déplacés en très grand nombre pour assister à l’ouverture de l’exposition qui marque l’événement de la rentrée hivernale.

Aller vers l’œuvre

Visiter une exposition de groupe ouvre la porte à la possibilité de vivre de multiples expériences. Le regard sollicité s’adapte à plusieurs propositions toutes uniques mais, souvent liées par un thème. Il suffit bien souvent de faire un petit pas vers l’œuvre et l’univers intime de l’artiste s’ouvre et se dévoile.

Sur la photo: vivre l’expérience de l’œuvre, écouter un coussin qui cause. Une œuvre de Claudia Martin: lettre à un jeune photographe.

Le centre d'exposition de l'UQAC