LabMaTer


Laboratoire des Matériaux Terrestres de l'UQAC
Fournaise EMIA

Analyse du soufre et du carbone avec la fournaise EMIA

Description

La détermination du soufre par fournaise EMIA-220V de HORIBA est une méthode qui fonctionne sur la combustion dans un flux d'oxygène et l'absorption infrarouge. L'échantillon est chauffé dans un petit creuset de porcelaine avec des accélérateurs (fer, étain et tungstène) dans une fournaise à induction pour être oxydé et réagir dans le flux d'oxygène. La plupart du carbone (C) sera ainsi transformé en dioxyde de carbone (CO2). Le carbone restant sera transformé en monoxyde de carbone (CO). Le soufre (S) quant à lui sera transformé en dioxyde de soufre (SO2). Durant ce processus, l'eau est dégagée sous forme d'H2O et d'H2. Cette eau, étant un contaminant, est éliminée par déshydratation à l'aide de perchlorate de magnésium (Mg(ClO4)2). Le flux d'oxygène est régularisé et introduit dans le détecteur infrarouge. Les teneurs en soufre et en carbone sont alors déduites par le détecteur de CO2, de CO et de SO2. Le schéma de fonctionnement est présenté ci-dessous.



Modèle EMIA-220V de Horiba


Fonction

Cette méthode est utilisée pour effectuer des analyses de soufre dans des minéraux sulfurés. Cependant, il n’est possible de réaliser ces analyses que sur des matériaux géologiques et métallurgiques qui contiennent au moins 10 ppm de sulfures.

Référence

Bedard, LP, Savard, D. and Barnes, S-J. (2008) Total sulfur concentrations in geological reference materials by elemental infrared analyser. Geostandards Geoanalytical Research, 32, 203-208. Voir le résumé

Retour aux équipements