gatien_hauteuraube

« À la hauteur de l’aube »

Gatien Moisan est un artiste de la région du Saguenay-Lac-Saint Jean. Il y a plus d’un an déjà, il recevait un diagnostic de cancer. Le pronostic tombe impitoyable : trois mois sans traitement et environ 14 mois avec traitements. On lui propose rapidement une thérapie pour contrer la tumeur et c’est sans hésitation qu’il accepte le protocole de soins proposé. Quand on lui demande comment il a réagi à l’annonce ou au choc de la nouvelle, il répond : « C’est certain que ça change une vie…mais l’être humain est là temporaire, notre passage est une petite étincelle qui s’allume et s’éteint dans l’univers. » Et il ajoute que du plus loin qu’il revisite son histoire, la mort a toujours fait partie de son parcours de vie et de sa démarche artistique. Son oeuvre est toute entière traversée par ce que les psychanalystes appellent la pulsion de vie et la pulsion de mort à savoir : Éros et Thanatos.

Nos routes se sont croisées, quelques jours avant la fête de Noël 2015,  sur un petit plateau de télévision où nous étions invités à une Table ronde sur la mort.  En écoutant Gatien ce jour-là, j’ai réalisé que son récit avait une valeur inestimable et que ce serait merveilleux si nous pouvions le recueillir et le diffuser pour toutes les personnes qui vivent avec un diagnostic de maladies graves ou leurs proches. Et le rêve est devenu réalité!

Par un froid matin de février, nous nous sommes retrouvés, caméra à la main, chez Gatien et son épouse Gilberte. Dans cet appartement où le Fjord se déploie dans toute sa majesté nous avons goûté à la beauté et la vulnérabilité de la vie humaine. Ce matin-là, le temps s’est soudainement arrêté et nous avons partagé ensemble une parcelle d’éternité. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup d’humilité mais une grande fierté que nous vous présentons une production vidéographique de 30 minutes où Gatien raconte son parcours artistique et nous livre ses réflexions sur la vie, la mort, l’amour.

Je profite de l’occasion pour remercier Eric Bergeron, du Service des technologies et de l’information de l’UQAC de m’avoir accompagné dans cette aventure un peu folle. Nous ressortons de cette expérience  « apaisés par en dedans ». Merci Gatien pour ta générosité, merci Gilberte pour le café et les délicieuses brioches italiennes et merci à vous de prendre du temps pour partager avec nous ce moment fort du Passage. Et si le cœur vous en dit, faites-nous parvenir vos messages , je transmettrai à Gatien le tout. Je sais qu’il en sera heureux.

Pour visionner le montage vidéo cliquer sur le lien suivant:

Gatien Moisan, Artiste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = un