Depositphotos_31222205_ribtoks

Loi 10: ce soir je ferai une minute de silence !

Je ne commenterai pas la loi 10, les éditoriaux des journaux et bien des carnets Facebook font ce boulot et continueront de le faire.  Dans ce blogue, je parlerai    de mon lieu singulier en vous racontant ce que j’ai vécu dans les dernières semaines.

Peu de temps après l’adoption de  cette loi,  je recevais une demande surprenante: accompagner le personnel-cadre de deux CSSS  afin de    soutenir le passage lié à la réorganisation en cours. Comme spécialiste des rituels, cette requête était inédite et originale.  J’ai    accepté l’invitation, non sans une certaine inquiétude. Dès le départ, le contrat était clair: nous allions travailler ensemble pour réaliser cette séquence rituelle. Il était hors de question   que j’arrive avec une formule clé en main. Dans le registre des symboles  nous sommes tous experts et mon rôle consiste à accompagner  ces équipes à titre de « metteur en sens », de « passeur ».

Les journées se sont tenues, une la semaine dernière et une autre au début de cette semaine.   Pour un établissement le rituel a consisté à une mise en sens autour d’une aventure en haute mer (Quitter le port, Hissons les voiles), pour les autres ce fut une expédition en  montagne ( Mon parcours, ma carrière.  À chacun son sommet, Regarder à l’horizon). Chaque symbolique était  organisée  autour d’un atelier  de travail et de réflexion  correspondant aux trois temps d’un rite : la séparation, la marge et l’agrégation. Je suis encore dans la magie de l’instant, je repense à la créativité de ces personnes, leur résilience et leur sens de l’engagement.  Ils se tiennent debout  et misent  les uns sur les autres pour braver la tempête.   Ils savent bien que  tous ne pourront gravir le sommet convoité, tous ne pourront arriver à bon port. La  haute montagne et la haute mer sont impitoyables on ne peut lutter contre certaines forces.

À minuit ce soir, ils seront 6000 environ à ne plus savoir de quoi sera fait demain.  Tous les postes étant abolis dans le réseau.  Je sais bien qu’on ne peut pas lutter contre ce raz de marée, mais de mon côté j’ai déjà indiqué sur  mon téléphone intelligent,  l’alarme de réveil.  À minuit ce soir, à ce moment précis  j’interromprai mon  sommeil par   une minute de silence et une  pensée pour eux tous. Question de briser l’indifférence générale, le sommeil, la torpeur.   Dans le silence de la nuit je leur souhaiterai une bonne route  espérant  que les vents   leurs soient favorables!


photos: randonneurs: Depositphotos.com/ribtoks

voilier: Depositphotos.com/armari36

Sailboat across the sea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = trente