86ème congrès de l’ACFAS: appel à communication pour le colloque 618

Coopération internationale et développement régional : enjeux et défis des régions

Colloque 618 du 86ème Congrès de l’ACFAS
Date : vendredi 11 mai 2018
Lieu : Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada

Responsable : Marie Fall, Université du Québec à Chicoutimi
Co-responsables :
Suzanne Tremblay, Université du Québec à Chicoutimi
Chantal Dali, Université du Québec à Trois-Rivières
Abdoul Echraf Ouedraogo, Université du Québec à Rimouski
Théophile Serge NOMO, Université du Québec à Trois-Rivières

Appel à communications

Contexte
Les régions du Québec se distinguent par l’existence de plusieurs acteurs qui interviennent dans le champ de la coopération internationale. Leurs objectifs tournent souvent autour du développement durable, économique, culturel et humain. Les champs d’action peuvent être différents d’une organisation/institution à une autre. Ces organisations/institutions sont aujourd’hui à un tournant majeur de leur existence. Beaucoup d’entre elles sont fortement affectées par les changements de politiques d’aide internationale des gouvernements fédéral et provincial. C’est pourquoi il est primordial de documenter les incidences au plan régional de ces transformations, revirements et mutations. Un important préalable à l’étude de ces changements est d’abord de disposer d’un portrait détaillé et à jour des initiatives de coopération internationale dans les régions et de démontrer leur importance pour le développement durable des régions et des communautés partenaires. Une des pistes à explorer par les organisations/institutions dans ce contexte de redéfinition des politiques et programmes est de poser les jalons d’une collaboration soutenue entre elles à travers une mise en commun des ressources, des expériences et des expertises.
Les opportunités d’échange, de formation, de recrutement d’étudiants internationaux et de travailleurs qualifiés, d’investissement et de création de petites et moyennes entreprises, de développement de projets de santé et de services sociaux ou de projets éducatifs, sont bien réelles et parfois sous-exploitées. De nombreuses régions du monde connaissent une situation économique et politique favorable aux projets éducatifs, aux investissements directs étrangers en plus d’être des sources d’approvisionnement en matières premières et en main-d’œuvre qualifiée ; alors que d’autres régions restent prises dans un cycle de crises multiformes qui nécessitent des interventions ciblées.

Objectifs et thématiques du colloque
En s’inscrivant dans le contexte actuel de mutation et revirement de la coopération internationale canadienne et québécoise, ce colloque vise à mieux connaître l’action internationale des organisations et institutions régionales. Il s’agit de savoir qui fait quoi en coopération internationale dans les régions : pour quel but ? Avec quels moyens ? Pour quelles retombées ? Ce colloque permettra de dresser un portait global des régions dans le champ de la coopération internationale.
Ce colloque vise à réunir des universitaires et des professionnels des municipalités, des ministères, des entreprises, de la société civile (ONG, OCI) et des Églises pour aborder les enjeux et les défis des régions dans la coopération internationale.
Modalités de soumission des propositions de communication
Les propositions de communication doivent respecter les critères suivants :
1- être en lien avec les thématiques abordées par le colloque ;
2- apporter une contribution scientifique dans l’analyse des thèmes du colloque.

Format attendu des propositions de communication :
– titre de la communication : maximum de 180 caractères ;
– nom, prénom, statut, institution de rattachement, adresse professionnelle ou adresse personnelle, courriel des auteurs ;
– un résumé de 500 mots informant du contenu de la communication.
Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse suivante : marie.fall@uqac.ca
La date limite d’envoi des propositions de communication est le vendredi 23 février 2018.
Les auteurs retenus recevront un avis d’acceptation au plus tard le vendredi 23 mars 2018.
Important : Selon les politiques de l’ACFAS, l’inscription au congrès est obligatoire pour toute personne désirant participer ou assister au congrès (www.acfas.ca).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.