20150608_204352

Présentation

Depuis l’été 2009, le Programme de coopération internationale envoie des stagiaires en Afrique, précisément au Sénégal, dans les villages de Missirah, Niodior et Dionewar.

Cette activité  s’échelonne sur une durée de 45 jours à 50 jours (pour un cours de 3 crédits) et 65 à 70 jours (pour un cours de 6 crédits). Le cours de 3 crédits du stage en coopération internationale est offert par le programme de géographie et aménagement durable, mais exceptionnellement, il est aussi ouvert aux étudiant-e-s des autres programmes de l’UQAC à titre de cours d’enrichissement; ceux-ci sont acceptés sur la base de leur intérêt et de leurs habilités à intervenir dans des projets de développement.

Le cours contient l’élaboration, l’organisation et la réalisation d’un projet ou d’un stage en coopération internationale. L’organisation et la réalisation du projet devait se faire dans un organisme de coopération internationale au Canada ou à l’étranger.

Une bonne partie du financement provient de l’UQAC (Bureau de l’international et Vice-rectorat à l’enseignement, à la recherche et à la création) et des Offices jeunesse Québec.

La participation concrète à un projet de développement dans une organisation permet le renforcement et la mise à l’épreuve des apprentissages. Le stage est très populaire car, en plus de constituer une expérience à l’international, il permet à l’étudiant-e de vivre et de s’intégrer dans d’autres régions et d’autres cultures du monde.

Les objectif visés par le stage sont : l’intégration des connaissances, des concepts et des techniques de travail acquis pendant la formation universitaire et/ou le milieu professionnel, dans la réalisation d’activités communautaires pour le développement local des villages de Missirah, Niodior et Dionewar en partenariat avec les communautés villageoises et les associations locales.