Implantation de tablettes numériques au secondaire

Le paysage technologique évolue très rapidement. La miniaturisation et le développement accéléré des technologies permet actuellement une véritable révolution en terme de portabilité et de mobilité. L’un des fers de lance actuel des technologies mobiles est la tablette numérique. Les tablettes numériques, avec l’iPad en tête, ont rapidement conquis les utilisateurs et sont pratiquement devenues un incontournable. Situé quelque part entre l’ordinateur portable et le téléphone, ce nouvel outil semble pertinent dans plusieurs contextes. Déjà, on les utilise quotidiennement pour le loisir comme pour le travail, à la maison comme à l’usine. Plusieurs écoles tentent aussi d’innover et d’intégrer ces outils à la formation. Or, il y a encore trop peu de résultats de recherche disponibles quant à l’usage pédagogique de cet outil pour informer et guider totalement les éducateurs et les administrateurs scolaires dans l’intégration pédagogique des tablettes numériques. Le développement technologique et l’intégration de ces outils au quotidien des utilisateurs ont été rapides au point que les chercheurs en éducation sont maintenant un peu à la remorque des écoles. Or, après son lancement, la tablette numérique a rapidement été identifiée comme étant une technologie émergente susceptible d’avoir un impact important en éducation (Johnson, Adams, & Cummins, 2012).

C’est dans ce contexte que les professeurs Giroux, Cody et Coulombe collabore avec le Séminaire de Chicoutimi depuis 2012, une école privée qui a décidé d’intégrer la tablette numérique. En collaboration avec la direction et les enseignants de cette institution, l’équipe documente les étapes d’implantation, les stratégies (administratives et pédagogiques) d’intégration élaborées ainsi que les écueils rencontrés et les solutions envisagées et mises en place par l’école. Elle tente aussi d’identifier et d’analyser les stratégies de formation et d’adaptation des enseignants impliqués dans le projet d’intégration des tablettes numériques en plus d’étudier les impacts de l’intégration des iPad sur les apprenants et les enseignants.

Publications (RAC) liées au projet:

Les chercheurs impliqués dans le projet :

  • Patrick Giroux, professeur en sciences de l’éducation
  • Sandra Coulombe, professeure en sciences de l’éducation
  • Nadia Cody, professeure en sciences de l’éducation
  • Diane Gauthier, professeure en sciences de l’éducation
  • Odette Gagnon, professeure arts et lettres

Financements:

  • Sur la prise de notes: FUQAC – 10 000$
  • Sur l’équilibre entre les usages scolaire et ludique de la tablette: UQAC – CRSH «Aide aux petites universités» – 3 000$
  • Pour la structuration de l’équipe: UQAC – CRSH «Structuration de créneaux et équipes en émergences dans les humanités » – 7000$.