CONTEXTE SOCIÉTAL


Les valeurs sociales

Il est bien connu que les valeurs sociales promues dans une société donnée et à un temps particulier influencent la dynamique d'apprentissage. La valeur que constitue l'excellence peut engendrer soit de la motivation, du stress, une altération du concept de soi, etc. (Facteurs internes déjà identifiés).

Bases théoriques :
Socio-constructivisme


La culture

Un courant de pensée nommé psychologie culturelle s'est développé en contexte américain et européen et propose de considérer la culture et l'histoire comme des facteurs importants du développement cognitif. Dans cette perspective, la culture est conçue comme une reconstruction des règles, des croyances, l'individu ne subissant pas simplement l'influence de la culture. Ainsi, la culture est partie constituante de la cognition. Autrement dit, la cognition se développe en contexte culturel (dans et par). La culture n'est donc pas une simple toile de fond, elle intervient dans l'appropriation des savoirs, savoir-faire et savoir-être. Si on néglige cet aspect, on risque fort de ne pas rejoindre les schémas de sens produits par les apprenants.

Voir Barth B.M (1995) pp. 5-10.

Bases théoriques :
Gestaltisme
Cognitivisme
Socio-constructivisme


Les normes

À cet égard, Gilly (1980) montre comment les normes sociales générales (règles, types de valeurs morales, modèles d'hommes et d'enfants, etc.) et les normes institutionnelles (milieu scolaire) comme les objectifs éducatifs, les normes d'organisation et de fonctionnement, les modèles d'élèves et d'enseignants influencent les attitudes et comportements du maître et de l'élève. Ces valeurs constituent le creuset de la motivation et de l'engagement cognitif ou de la perte de motivation et d'engagement. Voir Gilly (1980) figure p.48.

Bases théoriques :
Socio-constructivisme