Présentation

THÈMES DE RECHERCHE

  • Gestion du carbone forestier
  • Atténuation des émissions de gaz à effet de serre
  • Écophysiologie forestière
  • Éco-conseil

AFFILIATION

  • Membre régulier du Centre de recherche sur la boréalie (CREB)
  • Membre régulier du Centre d’étude de la forêt (CEF)
  • Membre régulier du Centre
    interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD)

BIOGRAPHIE

Mon début de carrière en recherche, lors de mes études de 2ième et 3ième cycles, m’a permis de m’établir dans le monde de la sylviculture du pin blanc {Boucher et al. 1995, 1998, 2001 et 2007}. Avec mon bagage écophysiologique appliqué à la sylviculture de la forêt mixte, je m’amenais dans le monde de la forêt boréale pour mes études post-doctorales à l’UQAC en 2002. L’ensemble des études dans lesquelles j’ai oeuvré durant mes 5 années post-doctorales se sont avérés les toutes premières études portant sur la remise en production des terrains dénudés boréaux {Girard 2004, Hébert et al. 2006}et se veulent le point de départ du créneau de la séquestration du carbone par le boisement de ces mêmes terrains, dont je suis le principal responsable. Ce créneau prît son élan notamment par des études prévisionnelles auxquelles j’ai collaboré (avec d’autres chercheurs de l’UQAC) où furent établis, pour la toute première fois, le potentiel théorique de séquestration, le coût la tonne de carbone séquestré et le potentiel de compensation du boisement boréal {Gaboury et al. 2009, Boucher et al. 2005, Boucher et al. 2008, Boucher et al. 2012}. C’est sur ce même créneau que s’établit d’ailleurs l’essentiel de mes nouveaux travaux de recherche à l’UQAC. Je suis aussi membre de l’équipe de recherche de Carbone boréal, à la fois un projet de recherche et un programme de compensation d’émissions de GES par la plantation d’arbres. J’enseigne principalement dans le programme court de 2e cycle sur la gestion durable du carbone, un programme unique que j’ai conçu avec mes collègues de la Chaire éco-conseil et qui s’adresse à tout professionnel de l’ensemble des secteurs (transport, bâtiment, industrie, énergie, forêt et agriculture) désireux d’acquérir des compétences multiples utiles à leur activité professionnelle dans le contexte des changements climatiques. Je suis professeur régulier en éco-conseil au département des Sciences fondamentales de l’UQAC depuis août 2014.

FORMATION

Post-doctorat, Biologie forestière
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
Superviseur : Daniel Lord 

2002-2007

Thème de la recherche : Sylviculture et écophysiologie de la remise en production des terrains dénudés boréaux / Séquestration du carbone
Ph. D., Sciences forestières
Université Laval, Québec
Directrice : Alison Munson
Co-directeur : Pierre Bernier (SCF)

2002

Titre de la thèse : Acclimatation de plants de pin blanc (Pinus strobus L.) face à diverses conditions de lumière, de compétition et de température du sol créées par un procédé de coupes progressives
M. Sc., Sciences forestières
Université Laval, Québec
Directrice : Alison Munson

1997

Titre du mémoire : Écophysiologie du pin blanc (Pinus strobus L.) en plantation soumis à des traitements sylvicoles intensifs
B. Sc., Biologie
UQAC, Chicoutimi

1993

Professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi