Institut d’excellence en éducation: une faible valeur ajoutée

Le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx a lancé récemment une consultation sur la création d’un Institut national d’excellence en éducation (INEÉ). On sollicite des avis sur le statut que devrait avoir une telle créature administrative, dont la mission pressentie se décline en trois volets: synthétiser les connaissances scientifiques sur la réussite éducative; transférer les résultats probants vers les écoles; former les intervenants scolaires. Le tout dans l’objectif d’améliorer la réussite des jeunes.

Point de vue sur l’Institut d’excellence en éducation paru dans Le Soleil le 19 novembre 2017.
Par Stéphane Allaire et 19 coauteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *