En savoir plus
Plan de formation
Les cinq (5) cours suivants (treize crédits)
Tourisme d'aventure et écotourisme
Intervention d'urgence en région isolée I
Gestion de projet de plein air I
Logistique de camp fixe et d'infrastructures
Gestion des risques avancés
0864
Centre des Premières Nations Nikanite

Programme court en intervention plein air pour les Premières Nations

Les Autochtones du Québec sont appelés à créer des projets uniques et innovateurs afin de partager leur culture ou de participer au développement de leur communauté. Ces projets, se déroulant souvent en région périurbaine ou isolée, se doivent d’être réalisés de façon optimale et sécuritaire, et ce, en engageant des ressources humaines ayant les compétences et les habiletés d’un intervenant plein air.

Dans cet esprit, le Programme court de premier cycle en intervention plein air pour les Premières Nations vise à former des intervenants habilités à élaborer, diriger et superviser des activités de plein air adaptées aux réalités de leurs communautés dans les domaines du tourisme d’aventure et de l’écotourisme, de la gestion de projets et d’évènements, mais aussi en lien avec la logistique de mission industrielle et scientifique en région isolée et la gestion des risques et la sécurité en plein air.

Conditions d'admission
Base Études collégiales (DEC)

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent;

ou

BASE ÉTUDES UNIVERSITAIRES

Avoir réussi quinze (15) crédits de niveau universitaire avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3/4,3;

ou

BASE PRÉPARATION SUFFISANTE

Posséder des connaissances appropriées(1) pour poursuivre des études universitaires et une expérience jugée pertinente(2) d'une durée minimale de six (6) mois (840 heures). À cet effet, présenter un dossier contenant les relevés de notes des études antérieures s'il y a lieu, une lettre d'intérêt ainsi qu'une justification de le l'expérience acquise et de sa pertinence (expériences de vie, de travail, bénévolat, etc.).

(1) Connaissances appropriées: le candidat doit démontrer (attestations, certifications et brevets à l'appui) qu'il possède des connaissances correspondantes à une formation de niveau collégial en méthodologie du travail intellectuel et en français. Lorsque requis, le candidat pourra être tenu de rédiger une dissertation sur un thème imposé et de passer une entrevue devant un jury composé de deux professeurs pour évaluer ses connaissances. À la suite de ces évaluations, l'étudiant pourra se voir imposer un ou des cours d'appoint.

(2) Expérience pertinente: avoir une expérience significative dans un secteur en lien direct avec le domaine du plein air, à titre de bénévole ou de salarié, dans un organisme privé ou public. Cette expérience doit être attestée par l'employeur ou le responsable de l'organisme. Cette attestation, écrite par une personne responsable, devra contenir la durée du travail (le nombre d'heures), la nature des fonctions et des tâches réalisées ainsi qu'une appréciation globale du travail. Une formation pertinente supérieure peut remplacer l'expérience.

La sélection d'étudiants sera réservée aux Premiers Peuples. Un individu non autochtone, mais travaillant avec les membres des Premiers Peuples pourra aussi être sélectionné dans le programme.