En savoir plus
Plan de formation
Cours obligatoires

Les quatre cours suivants (9 crédits)

Examen de synthèse
Séminaire doctoral I
Séminaire doctoral II
Séminaire doctoral III
La recherche (72 crédits)
Thèse
Cours optionnels
La scolarité optionnelle prévoit la réussite de 9 crédits d'activités choisies parmi le corpus des activités offertes par les trois établissements (UQTR, UQAC, UQAR)
Liste des cours optionnels
Espaces dramatiques
Espaces narratifs
Espaces poétiques
Séminaire de recherche I
Séminaire de recherche II
Séminaire de recherche III
Séminaire de recherche IV
Questions d'histoire littéraire
Questions de littérature jeunesse
Questions de rhétorique
Structures, histoire et poétique de l'essai
Structures, histoire et poétique des formes brèves
Structures, histoire et poétique du mythe
Structures, histoire et poétique du descriptif
Textualité et didactique
Textualité et esthétique
Textualité et interprétation
Textualité et signification
Textualité et société
Textualité et technologie
Théories des genres
Théories de l'autoreprésentation
Théories de l'énonciation
Théories et critiques de la modernité
Théories et pratiques du travail créateur I
Théories et pratiques du travail créateur II
3136
Unité d'enseignement en études littéraires

Doctorat en lettres

L’objectif général du programme conjoint de Doctorat en lettres est d’offrir aux détenteurs de maîtrise la possibilité de poursuivre, dans une des trois régions concernées (la Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Bas-du-Fleuve–Gaspésie), une spécialisation doctorale dans le champ des lettres qui est, pour l’essentiel, celui de la littérature, du langage, et des pratiques textuelles, discursives et visuelles qu’utilisent celui-ci (notamment le théâtre, le cinéma, la philosophie, l’histoire de l’art, les discours médiatiques, etc.). Ces détenteurs de maîtrise pourront ainsi contribuer à l’accroissement des connaissances critiques, historiques, méthodologiques et théoriques en études littéraires, textuelles et discursives et, de ce fait, contribuer à l’intégration de disciplines qui, avec les études littéraires, se partagent le champ des lettres.

Au point de vue scientifique, grâce à l’étroite collaboration de l’UQTR, l’UQAC et l’UQAR, établissements conjointement responsables du programme, le doctorat en lettres a pour objectif de contribuer à l’avancement, à l’intégration et à l’accroissement de l’expertise et des connaissances théoriques, méthodologiques, critiques et historiques dans le champ des lettres.

Au point de vue socioculturel, il vise à consolider et à maximiser le potentiel scientifique québécois dans le champ des lettres, en intégrant à son développement les spécialistes de trois régions concernées et en permettant la formation disciplinaire et le perfectionnement sur place des enseignants du collégial et du secondaire.

Conditions d'admission

Être titulaire d'une Maîtrise en études littéraires ou d'une discipline ou d'un domaine lié au champ des lettres, de la littérature, du langage et des pratiques textuelles, discursives et visuelles qui utilisent celui-ci ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent.

ou

Être titulaire d'un grade de bachelier dans un domaine pertinent, posséder les connaissances requises, une expérience appropriée et avoir complété le programme de propédeutique selon les mesures définies par le comité d'admission et de coordination du programme.

Constitution du dossier de candidature et modalités de sélection

Le candidat est accepté sur la base :

  • De la qualité de son dossier académique;
  • De l'intérêt de son projet de thèse et de l'adéquat de celui-ci au champ des lettres;
  • De la capacité des établissements concernés d'offrir un encadrement adéquat à ce projet de thèse spécifique.

Avec sa demande d'admission, le candidat doit produire et déposer un document (750-1000 mots) explicitant ses champs d'intérêts et les raisons qui motivent son projet. Il doit de plus fournir trois lettres de personnes en mesure de témoigner de sa capacité à entreprendre et à réussir des études doctorales en lettres. Le candidat doit également maîtriser la langue française et posséder une connaissance suffisante d'une autre langue. Le candidat peut être convoqué à une entrevue de sélection.

Pour être accepté, le candidat doit en outre avoir trouvé, en collaboration avec les membres du Comité d'admission et de coordination du programme, un professeur qui s'engage à l'encadrer et à diriger sa thèse, à titre de directeur de recherche et, le cas échéant, un autre professeur, qui agira à titre de codirecteur de recherche. Dans le cas d'une direction unique, le professeur est nécessairement associé à l'établissement d'appartenance de l'étudiant. Dans le cas d'une codirection de recherche, soit le directeur, soit le codirecteur doit absolument être associé à l'établissement d'appartenance de l'étudiant. Le Comité d'admission et de coordination peut recommander l'admission conditionnelle du candidat, sous réserve de la réussite d'une propédeutique ou de cours d'appoint définis par le Comité, et adaptés au profil académique et à l'expérience du candidat.