En savoir plus
7309
Unité d'enseignement en intervention plein air

Baccalauréat en intervention plein air

Profil du candidat

Les candidats qui font leur demande d’admission au baccalauréat possèdent un intérêt pour les activités de plein air; l’expérience en plein air est un atout, mais n’est pas obligatoire. Ils feront preuve d’une grande motivation, d’autonomie, d’une capacité à vivre en groupe et à travailler en équipe en plus d’une soif d’aventure et de découverte.

Particularités du programme

  • Le baccalauréat en intervention plein air est un programme unique au Québec.
  • Formation actualisée offrant de nouvelles perspectives professionnelles dans les domaines suivants : tourisme d’aventure et écotourisme; leadership d’expédition; logistique de mission industrielle et scientifique en région isolée; gestion de projet et d’événement en plein air; intervention éducative et thérapeutique par la nature et l’aventure; gestion des risques et sécurité en plein air.
  • Possibilité pour les finissants de programmes techniques de se faire créditer certains cours du baccalauréat.
  • Formation axée sur le leadership, le travail d’équipe, les approches expérientielles et humanistes.
  • Mise sur pied d’un projet d’envergure collectif à la fin du baccalauréat.
  • Participation à divers projets en collaboration avec des organismes provinciaux (exercices de sauvetage, projets de recherche, etc.).
  • Participation des étudiants à divers événements régionaux et provinciaux (congrès, festivals, etc.).
  • Activités conjointes avec le Laboratoire d’expertise et de recherche en plein air (LERPA) de l’UQAC.
  • Programme d’une durée de sept trimestres répartis sur deux ans et demi comprenant environ 150 jours de formation sur le terrain.

Études connexes
  • Baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et à la santé
Poursuite des études aux cycles supérieurs
  • Maîtrise en gestion de projet
  • Maîtrise en gestion des organisations
  • Maîtrise en éducation
  • Maîtrise en travail social
  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en éco-conseil
  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en intervention par la nature et l’aventure
Professeurs rattachés au programme
Perspectives d'emploi

  • Guide d’expédition en région isolée
  • Responsable de projets en plein air
  • Instructeur d’activités de plein air
  • Conseiller en tourisme d’aventure et en écotourisme
  • Conseiller en gestion des risques
  • Logisticien de missions scientifiques et industrielles (chef de camp)
  • Intervenant en éducation thérapeutique par la nature et l’aventure
  • Directeur de centres de loisirs ou de territoires

Plan de formation
COURS OBLIGATOIRES
Les trente cours suivants (quatre-vingt-sept crédits)
Leadership dans les groupes et les organisations
Orientation et déplacement en milieu naturel
Vie en milieu naturel et logistique de campement - Conditions estivales
Introduction au programme et au champ disciplinaire du plein air
Équipements et outils de l'intervenant plein air
Tourisme d'aventure et écotourisme
Nutrition et gastronomie en plein air
Intervention d'urgence en région isolée I
Mise en valeur et respect du milieu naturel
Vie en milieu naturel et logistique de campement - conditions hivernales
Autonomie en milieu montagneux
Aspects patrimoniaux et identitaires du plein air
Autonomie et intervention en conditions hivernales
Gestion de projet de plein air I
Autonomie et intervention en milieu maritime
Intervention d'urgence en région isolée II
Autonomie et intervention en eau vive
Intervention éducative par la nature et l'aventure
Leadership d'expédition et de mission - Élaboration
Intervention thérapeutique par la nature et l'aventure
Stage en plein air I
Projet de spécialisation plein air
Stage en plein air II
Survie en région isolée
Gestion de projet de plein air II
Leadership d'expédition et de mission - réalisation
Santé et plein air
Psychologie des groupes restreints
Logistique de camp fixe et d'infrastructures
Gestion des risques avancés
COURS D'ENRICHISSEMENT
Un cours d'anglais ou cours au choix (dans un domaine non relié au champ disciplinaire du plein air) si la compétence langagière en anglais est jugée suffisante (trois crédits).
7309
Unité d'enseignement en intervention plein air

Baccalauréat en intervention plein air

Ce programme vise à former des intervenants habilités à élaborer, à diriger et à superviser des activités de plein air sécuritaires et adaptées aux réalités des principaux domaines d’intervention suivants :

  • Tourisme d’aventure et écotourisme;
  • Leadership d’expédition;
  • Logistique de mission industrielle et scientifique en région isolée;
  • Gestion de projet et d’événement en plein air;
  • Intervention éducative et thérapeutique par la nature et l’aventure;
  • Gestion des risques et sécurité en plein air.
Conditions d'admission
Base Études collégiales (DEC)

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent;

ou

Base Préparation suffisante

Posséder des connaissances appropriées(1) pour poursuivre des études universitaires et une expérience jugée pertinente(2);

ou

Base Études universitaires

Avoir réussi quinze (15) crédits de niveau universitaire avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3/4,3.

(1) Connaissances appropriées: le candidat doit démontrer (attestations, certifications et brevets à l'appui) qu'il possède des connaissances correspondantes à une formation de niveau collégial en méthodologie du travail intellectuel et en français. Lorsque requis, le candidat pourra être tenu de rédiger une dissertation sur un thème imposé et de passer une entrevue devant un jury composé de deux professeurs pour évaluer ses connaissances. À la suite de ces évaluations, l'étudiant pourra se voir imposer un ou des cours d'appoint.

(2) Expérience pertinente: avoir une expérience significative dans un secteur en lien direct avec le domaine du plein air, à titre de bénévole ou de salarié, dans un organisme privé ou public. Cette expérience doit être d'une durée minimale de six (6) mois (840 heures) et attestée par l'employeur ou le responsable de l'organisme. Cette attestation, écrite par une personne responsable, devra contenir la durée du travail (le nombre d'heures), la nature des fonctions et des tâches réalisées ainsi qu'une appréciation globale du travail. Une formation pertinente supérieure peut remplacer l'expérience.