Programmation

La thématique de notre équipe de recherche est le partenariat recherche-pratique en éducation.

Un tel partenariat se définit comme un engagement à long terme entre des chercheurs et des praticiens du milieu scolaire qui se sont dotés d’une structure associative pour investiguer des problèmes de la pratique et identifier des solutions permettant de soutenir le milieu scolaire dans l’atteinte de sa mission (Coburn, Penuel & Geil, 2013; Quartz et al., 2017).

Ce qui distingue le partenariat d’autres formes de collaboration entre chercheurs et praticiens, c’est la fréquence des interactions, l’intensité de l’implication et la pérennité de l’engagement (Landry, 2013; Larivée, Kalubi & Terrisse, 2006; Penuel & Gallagher, 2017).

Bien que la littérature scientifique rende compte de nombreuses retombées pratiques découlant des activités de tels partenariats, plus rares sont les travaux qui portent spécifiquement sur les processus en jeu lorsque chercheurs et praticiens travaillent conjointement. Une telle investigation peut contribuer à la mise en œuvre de collaborations et de partenariats féconds.

À partir du contexte d’un partenariat autofinancé depuis une vingtaine d’années dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean (le Consortium régional de recherche en éducation [CRRE]), nous élaborons une programmation scientifique qui organise la création de connaissances autour de trois axes complémentaires.

Axe 1 : Étude de la conception des activités du partenariat;
Axe 2 : Étude de l’implantation des activités du partenariat;
Axe 3 : Étude des retombées des activités du partenariat.

Les réalisations de notre équipe se déploient en quatre blocs au cours des années 2019-2023.

Bloc 1: Le soutien à la conception de projets de recherche participative;
Bloc 2: Des activités de réflexion théorique et méthodologique à propos de la façon d’étudier la conception, l’implantation et les retombées des activités du partenariat;
Bloc 3: La mise à l’essai des instruments de collecte de données;
Bloc 4: La mise en œuvre d’activités de mobilisation de connaissances.