Grève à l’Université de Sherbrooke – 13e semaine

Assemblée générale du SCFP 1574, 5 octobre 2011

Consoeurs et confrères,

C’est lors de l’assemblée générale du 5 octobre dernier qu’une proposition a été faite par Monsieur Rock Fortin que 1$ par membre par mois soit donné aux grévistes du SEESUS de l’Université de Sherbrooke. La proposition a été appuyée par Clément Jean et adoptée à l’unanimité.

Merci à vous tous pour cette belle preuve de solidarité à nos consoeurs et confrères du SEESUS

Cette aide fort appréciée permettra à nos confrères et consoeurs de Sherbrooke de continuer leur combat et de refuser de rentrer au travail autrement que par un contrat de travail digne, qui reconnaît la valeur du travail des femmes, qui reconnaît que l’ensemble du personnel a droit à de justes augmentations salariales, qui reconnaît que la valeur du travail est la même à Sherbrooke qu’à Chicoutimi, Québec ou Montréal.

C’est de plus à l’assemblée générale spéciale du 22 novembre 2011 à l’Université Laval

Que c’est avec les larmes aux yeux que les représentantes et le représentant de l’Université de Sherbrooke ont appris que la résolution appuyant leur moyen de pression avait été adoptée à la majorité. Ainsi, le syndicat des employées et employés de soutien de l’Université Sherbrooke, le SEESUS, recevra environ 1800$ par période de deux semaines et ce, à même les budgets du SEUL(syndicat des employées et employés de soutien de l’Université Laval) pour toute la durée de leur conflit, rétroactivement au début de celui-ci. À ce jour, il s’agit d’une aide totale d’environ 6000$. Pour nos membres, il s’agit de l’équivalent de 0,50$ par semaine, soit moins qu’un seul café, mais payé directement par le syndicat.

L’aide que nous avons accepté de donner à nos confrères et consoeurs permettra de démontrer la détermination de l’ensemble des syndicats du secteur universitaire à soutenir un combat juste que nous aurons à faire ici, à l’Université Laval.

BRAVO AUX MEMBRES DE L’UNIVERSITÉ LAVAL!

De plus, c’est au congrès provincial des Métallos qui a eu lieu à Sherbrooke la semaine dernière, que tous les congrèssistes se sont serrés les coudes pour accumuler sur le plancher du congrès la somme de 40 000$ à remettre aux grèvistes de l’Université de Sherbrooke.

QUELLE BELLE PREUVE DE SOLIDARITÉ SYNDICALE.