...avec tout l’amour que j’avais dans le cœur…

 

Après la Célébration mercredi soir 3 juin :

Au terme de ce Triduum Eucharistique, je voudrais dire un Merci tout spécial au P. Joseph Simon Dufour qui nous a si bien transmit son Amour du Christ, en nous parlant du Cœur Eucharistique de Jésus qui est l’Amour de nos vies et le Titulaire de ce lieu privilégié d’Adoration et de prière.

P. Joseph-Simon, on se réjouit du beau lien de fraternité qui unit nos deux communautés au cœur de l’Église  diocésaine. Le Christ Eucharistique y prend ses délices en attirant à Lui les cœurs des croyants et croyantes qui cherchent des lieux de paix et de prière comme le vôtre et le nôtre. Que cette communion s’enracine de plus en plus en Celui que nous aimons et que nous adorons.

Merci à M. l’abbé Laurent St-Cyr, notre aumônier, qui a vécu avec nous ce temps de ressourcement eucharistique, et qui jour après jour, nous donne le pain de la parole et de l’Eucharistie. La Communauté et les nombreux participants et participantes aux célébrations quotidiennes, apprécient grandement votre ministère assidu et dévoué.

Je voudrais dire Merci à M. l’abbé Marc Girard, qui a joué un rôle providentiel dans l’histoire de notre communauté de Chicoutimi, par le passé, et qui, avec son cœur universel, gardera son amour préférentiel pour nos jeunes sœurs vietnamiennes qui prendront la relève de l’Oeuvre du Seigneur dans les temps à venir.

Je m’adresse maintenant à vous, mes chers frères et sœurs ici présents ce soir, permettez-moi de vous dire un MERCI collectif et personnel: Plusieurs déjà savent que je vais quitter la chère région de Chicoutimi pour aller demeurer à notre monastère d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick, d’où je viens, et où le Seigneur m’appelle.  Je tiens à prendre le temps pour vous dire tout l’amour que j’ai au cœur pour vous.

Je voudrais exprimer à vous tous et toutes, ma plus vive reconnaissance, pour tout ce que vous m’avez donné et apporté durant ces 13 années de vie au Saguenay. Pour ceux et celles qui connaissent un peu mon histoire,  c’était  à l’occasion de l’Année Centenaire de 2003, que mes supérieures m’ont demandé de venir préparer et  célébrer l’ Année jubilaire.

Je venais donc à Chicoutimi…pour un an! Pour un an seulement, mais j’y suis resté durant 13 ans…Je remercie la Providence qui m’a donné de vivre ces années parmi vous, comme les plus belles et les plus enrichissantes de ma vie de Servante du T. S. Sacrement.

Je veux dire aussi ma reconnaissance à  tous ceux et celles d’entre vous qui dans la suite de l’année du Centenaire, avez collaboré avec nous, pour donner un nouveau souffle à notre mission, par tous les travaux qui se sont faits pour réaliser le projet d’ouvrir notre monastère aux laïcs.  Merci aux nombreux collaborateurs et collaboratrices qui ont donné aux gens de la région, la possibilité de  venir vivre un ressourcement spirituel au Centre Eucharistique. J’ai connu des personnes tout à fait exceptionnelles, des gens d’affaire et des professionnels de divers secteurs de la société, ceux et celles que je ne veux pas nommer ici, de peur d’en oublier.  De vous tous et toutes, je garderai le meilleur souvenir!

 

Je me permet, cependant, de faire ici des exceptions, pour remercier les animateurs et animatrices qui se sont engagés plus directement  au Centre Eucharistique : je tiens à nommer spécialement les leaders du Renouveau Charismatique avec les Semaines d’Agapè-thérapie qui ont fait tant de bien aux nombreuses personnes qu’ils ont accompagné, les Responsables des journées de Guérison Intérieure, avec les samedis du 9 à 9 et les soirées de Guérison et de Libération du mercredi.

Merci aux Responsables de Fin de Semaine des Intensifs des AA et Al-Anon qui ont rejoint des centaines de personnes  dans leur cheminement des 12 étapes.  / Et tous les autres organismes, associations et groupes qui sont venus mettre de la vie  au Centre Eucharistique. 

Je voudrais dire aussi MERCI à nos chères jeunes sœurs du Vietnam qui prendront la relève, pour vivre  la mission de prière à la chapelle, et qui vont continuer les activités du Centre Eucharistique. Ensemble, avec vous,  c’est à elles qu’on passe le flambeau… elles sont animées du désir de continuer la mission et l’œuvre du Seigneur en répondant aux besoins des gens qui nous entourent. 

Leur enthousiasme et leur amour pour le Seigneur et pour vous tous, fera que,  à travers vous, et tous ensemble, le Seigneur fera des merveilles, ce qui donnera un nouveau souffle  à cette Maison et cette Oeuvre.

Je veux conclure par une phrase tirée  d’un livre de M. l’abbé Marc Girard, sur le prophète Aggée, une phrase que nous avions choisie comme une  Lumière qui a guidé nos pas en 2005, au tout début des démarches pour la  relance de cette Maison et de cette œuvre : Je cite : Plus que les rénovations de la charpente d’un édifice, pour  rebâtir la maison du Seigneur, il faut établir des COMMUNAUTÉS DE FOI, DE CÉLÉBRATION et de VIE!  Je pense que c’est ce qui a été fait durant ces dernières années et c’est ce  qui se continue encore aujourd’hui, et, je le souhaite, qui se continuera dans les années à venir. Oui, il faut bâtir des communautés de Foi, de Célébration et de vie!

Avant de nous retrouver au sous-sol de la chapelle pour une rencontre d’amitié et remettre à chacun et chacune de vous un souvenir personnel, nous chanterons un chant avec mes chères amies Lise, Denise et Murielle :  FAIS LA PAIX sur l’air de Amazing Grace… Merci de tout cœur!