Mot de la présidente

Photo moi

 

17 août 2015

 

Bonjour,

 

À la suite de ma réélection en juin, c’est avec plaisir que j’ai débuté mon troisième mandat en tant que présidente du SPP-UQAC. Je vous remercie d’avoir confiance en moi.

 

Au cours des quatre dernières années, j’ai vécu une multitude de situations qui m’ont permis de me familiariser avec la grande diversité de tâches associées à mon rôle. Les rencontres avec les membres, les discussions avec le Service des ressources humaines pour régler des litiges, les aspects légaux en lien avec les relations de travail, l’organisation et l’animation des assemblées générale et des réunions du Comité exécutif ont fait partie de mon quotidien. Les événements les plus marquants depuis mon premier mandat ont été la vague de coupures de l’hiver 2013 et les négociations qui ont donné lieu au renouvellement de la convention collective pour la période 2014-2019.

 

Depuis juin 2014, je suis aussi membre du Comité exécutif de la FPPU1. J’y occupe le poste de secrétaire et je m’implique dans quelques dossiers, en particulier ceux touchant les professionnels de la recherche.

 

 Au cours des prochains mois, en plus de gérer les affaires courantes du SPP, je participerai à la mise sur pied d’un comité ayant pour but d’identifier les pratiques susceptibles de favoriser une réintégration harmonieuse au travail des professionnel(le)s à la suite d’une absence de longue durée ainsi que de mettre en place des conditions propices au sein rétablissement de ces personnes et leur maintien à l’emploi.

 

 Je participerai aussi à la mise à jour des règles et procédures de perfectionnement dont la première version a été publiée en juin 2012. Le montant consacré au perfectionnement par l’université ayant diminué, les règles devront être ajustées pour permettre une accessibilité équitable au budget de perfectionnement.

 

 Un autre défi attend le Comité exécutif, soit la mise en place d’un politique de placement de l’avoir des membres. Il faudra établir des règles permettant de rentabiliser cet avoir sans prendre de risques démesurés, afin de se donner les moyens d’offrir de meilleurs services, sans pour autant augmenter les cotisations syndicales.

 

 C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je débute ce mandat. J’espère de tout cœur être à la hauteur de vos attentes. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à me contacter. Ma porte est toujours grande ouverte.

 

 Signature

Présidente

 

 

1 : Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche