Actualités

Prix d’excellence de la relève de l’Université du Québec pour deux professeurs de l’UQAC

L’université de demain prendra les formes et couleurs de la relève! Afin de faire découvrir les talents présents au sein des divers établissements du réseau l’Université du Québec, un nouveau concours a été lancé en cette année du 50e anniversaire de fondation. Le Prix d’excellence de la relève est accordé à un nouveau professeur qui s’est distingué par sa contribution remarquable à l’avancement des connaissances et au développement de son domaine de recherche et dont les travaux constituent une promesse d’impact important. Deux prix sont offerts : le premier concerne le secteur des sciences humaines et sociales, des arts et des lettres, le second, des sciences naturelles, du génie et des sciences de la santé. Les lauréats se sont démarqués par : • leur leadership, soit leur sens de l’initiative, leur capacité à mobiliser leurs pairs et à susciter les collaborations;

  • le caractère novateur de leurs travaux, comme l’originalité aux plans méthodologique, théorique ou pratique ou encore leur capacité à poser un regard neuf sur leur discipline ou leur champ de recherche;
  • la portée et l’impact de leurs travaux, avérés ou potentiels, tant dans le champ universitaire que dans d’autres milieux de pratique, au gouvernement ou dans la société civile;
  • leur performance en recherche, tel le nombre et la nature des publications, communications et autres activités de diffusion, le succès démontré à obtenir le financement nécessaire à la réalisation de leurs activités de recherche et la capacité démontrée à former à la recherche des étudiants aux cycles supérieurs. Le réseau de l’Université du Québec est fier de pouvoir compter sur ces talents inspirants, engagés partout sur le territoire comme à l’international pour bâtir le Québec de demain. Félicitations à toutes et à tous!

L’UQAC est donc fière de vous présenter ses deux lauréats :

Marie-Christine Brault, UQAC Lauréate de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) Prix d’excellence de la relève, volet Sciences humaines et sociales, arts et lettres Domaines de recherche : inégalités sociales; santé des jeunes Champ d’impact potentiel : diagnostic du Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) en milieu scolaire.

Le trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) est un problème neurologique qui limite la capacité à contrôler et à freiner les idées, les gestes et les comportements. Alors qu’il touche entre 3 et 10 % de la clientèle scolaire et atteint trois fois plus de garçons que de filles, les professionnels en milieu scolaire, de la santé et des services sociaux se mobilisent afin de mieux cerner les symptômes liés à ce trouble de manière à établir un diagnostic plus précis. C’est dans cette optique que s’inscrivent les travaux de Marie-Christine Brault, touchant plus spécifiquement le rôle de l’environnement scolaire dans l’identification des élèves sous la catégorie TDAH. Se situant au confluent de la sociologie, de l’éducation et de la santé, ses activités de recherche portent un regard riche et complexe sur le rôle de l’environnement scolaire dans l’être et le devenir des jeunes. Cette orientation multidisciplinaire marquée est des plus contemporaines et lui a permis de démontrer l’existence d’inégalités sociales basées sur l’âge et la période historique dans la prévalence du diagnostic de TDAH et la consommation de psychostimulants chez les enfants canadiens. Les résultats de recherche fourniront l’information cruciale menant à l’établissement de nouvelles cibles d’interventions pouvant jouer un rôle important dans l’amélioration de la santé et du bien-être des jeunes, leur offrant ainsi plus d’opportunités pour une meilleure participation à la société. Les retombées seront donc importantes, tant pour le milieu scolaire que pour la santé publique et, bien sûr, particulièrement pour les jeunes eux-mêmes. Marie-Christine Brault assure la codirection de la Chaire de recherche sur les conditions de Vie, la Santé, l’Adaptation et les Aspirations des Jeunes (VISAJ) – chaire conjointe entre l’UQAC et le Cégep de Jonquière, selon un modèle unique au Québec. La synergie découlant de ce mode de fonctionnement interdisciplinaire, intersectoriel et interordres tout à fait novateur est tangible, positionnant l’UQAC au sein d’un écosystème porteur pour le développement et le transfert de connaissances.

Sylvain Hallé, UQAC Lauréat de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) Prix d’excellence de la relève, volet Sciences naturelles, génie et sciences de la santé Domaines de recherche : systèmes informatiques; mathématiques Champs d’impact potentiel : vérifications et analyses informatiques; processus algorithmiques.

L’informatique offre toujours de nouveaux défis pour la recherche. L’intégration à grande échelle de processus algorithmiques à un nombre grandissant de secteurs de la société pose des questionnements en matière d’objectifs d’affaires, mais aussi en matière de principes légaux et éthiques. Plus les systèmes deviennent complexes, moins les méthodologies et les bonnes pratiques de développement apparaissent suffisantes. Le développement de méthodes de vérification et d’analyse est donc primordial. Les travaux de Sylvain Hallé se trouvent exactement à cette jonction. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en spécification, test et vérification de systèmes informatiques, le professeur Hallé s’intéresse à l’application de méthodes mathématiques pour la vérification et le développement de systèmes informatiques. Son objectif : s’assurer que ces outils remplissent correctement leur fonction – et seulement leur fonction. Les retombées de ses travaux ont donc un impact très tangible dans le quotidien de tout un chacun. Les méthodes qu’il développe permettent une analyse des comportements computationnels d’une façon efficiente et rigoureuse afin de jeter les bases de l’informatique de demain. Concrètement, les recherches de Sylvain Hallé se concentrent sur le développement de techniques automatisées permettant la détection de bogues dans les jeux vidéo et dans l’analyse des algorithmes en tous genres. Son approche du problème est très novatrice puisqu’elle jumèle des recherches théoriques et pratiques afin de résoudre de nombreux défis de manière sûre et rapide. Ses travaux originaux dans le domaine du test et des méthodes formelles positionnent Sylvain Hallé dans un créneau porteur, assurant le rayonnement de ses contributions. Déjà, de nombreux transferts technologiques avec des entreprises à l’échelle internationale ont été effectués. Grâce à un programme de recherche alliant rigueur mathématique et applications informatiques, les activités de recherche du professeur Hallé sont parmi les plus prometteuses du domaine et leurs impacts se feront sentir encore longtemps. Il s’agit en outre d’un apport important au rayonnement de l’UQAC.

Toutes nos félicitations au deux lauréats!

Source :
Université du Québec
475, rue du Parvis
Québec (Québec) G1K 9H7
Tél. : 418-657-4304
Téléc. : 418-657-2132

Crédits photos: Patrick Simard et Daniel Létourneau

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *