Actualités

Siddhartha Khare et Sergio Rossi reçoivent un prix au congrès international Metrology for Agriculture and Forestry

Siddhartha Khare, stagiaire postdoctoral au Département des Sciences Fondamentales, a reçu le prix d’excellence pour le meilleur article présenté par un jeune chercheur lors du congrès international Metrology for Agriculture and Forestry. Le congrès a eu lieu à l’Université de Naples, en Italie, du 24 au 26 octobre 2019, en collaboration avec l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), la plus grande organisation professionnelle technique au monde dédiée à l’avancement de la technologie au profit de l’humanité. Le prix, accompagné d’un certificat honorifique et d’un montant de 500 euros, a été attribué pour l’étude Phenology analysis of moist decedous forest using time series Landsat-8 remote sensing data, rédigée en collaboration avec Sergio Rossi, professeur en écologie forestière au Département des Sciences Fondamentales.

Le travail vise à comprendre la dynamique des cycles saisonniers de croissance des écosystèmes forestiers à l’aide d’images à libre accès recueillies par télédétection provenant du satellite Landsat-8. La couleur émise par la canopée des arbres est un indicateur important de changements saisonniers, qui sont aussi liés au type de forêt, aux conditions environnementales et à la topographie du sol. Les chercheurs ont analysé la variation de ces paramètres dans la forêt tropicale de la réserve Thano, sur la chaîne de l’Himalaya. Une meilleure connaissance des facteurs qui contrôlent la dynamique de la croissance est essentielle pour identifier les propensions à la fonction productive des peuplements forestiers et pour exploiter de façon durable cette ressource naturelle. Cette étude permettra de mettre au point des méthodes de mesure et de surveillance par télédétection de la croissance des arbres en régions éloignées combinant l’effet des conditions environnementales à l’échelle du peuplement et du paysage. Les chercheurs désirent maintenant appliquer cette nouvelle approche pour augmenter les connaissances sur les mécanismes écologiques qui lient l’environnement à la productivité forestière des espèces de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, pour les intégrer à la planification forestière stratégique, tactique et opérationnelle à l’échelle de la forêt boréale productive.

 

Un commentaire

  1. Cette étude touche toute l’étendue de la forêt boréale au Québec et non seulement celle du SLSTJ. C’est majeur pour notre foresterie. Les domaines d’application de cette méthode d’analyse vont augmenter de façon exponentielle en peu de temps. C’est tout â l’honneur des lauréats et leur prestige augmente le renom de l’UQAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *