Actualités

Valorisation des espèces nobles pour les petits producteurs forestiers

AVIS D’OCTROIS DE FINANCEMENT DE RECHERCHE

Obtention d’un financement de 10 000$ dans le cadre du programme de soutien au développement de la recherche et de la création, pour le projet : « Micropropagation des espèces nobles pour la valorisation des petits lots forestiers privés au Saguenay–Lac-Saint-Jean ».

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est parsemé de lots à bois appartenant à de petits producteurs forestiers qui ressentent la compétition de la grande industrie forestière. Plus de 4 200 propriétaires forestiers possèdent 370 000 ha de forêts potentiellement productives, mais peu ou mal exploitées. Certains peuplements pourraient être partiellement et progressivement transformés pour valoriser la production et rentabiliser l’utilisation des terres.

Sergio Rossi, Jean Legault et Vakhtang Mshvildadze, professeurs au Département des sciences fondamentales, mettront en place une procédure de micropropagation de tissus végétaux dans le but de réaliser une plantation expérimentale d’érable et de bouleau. L’équipe sera assistée par deux chercheuses avec une spécialisation dans la production et la croissance des espèces arborescentes, Valentina Buttò, étudiante au doctorat à l’UQAC, et Xiali Guo, étudiante au doctorat à la Chinese Academy of Sciences de Guangzhou et stagiaire au Laboratoire d’écologie animale et végétale.

Le projet vise à démontrer la composante génétique des anomalies du bois pour la production de bois de qualité supérieure d’intérêt pour l’ébénisterie et la lutherie. Les chercheurs produiront des clones d’espèces nobles, c’est-à-dire des semis avec les mêmes génotypes des individus d’origine. Certains individus de ces espèces sont caractérisés par du bois pommelé, qui est très apprécié pour son aspect dans la fabrication de meubles et d’instruments de musique.

Le projet, financé par le programme de soutien au développement de la recherche et de la création de l’UQAC et réalisé avec la collaboration de Benoit Lavoie, luthier de Petit-Saguenay, servira à développer une gestion forestière centrée sur la qualité du bois et la valeur de l’arbre, ce qui stimulera un meilleur aménagement forestier des petits lots privés et l’exploitation efficace et durable de la ressource forestière dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

SAE