Actualités

Louis-David Beaulieu obtient une bourse de carrière Junior 1 du FRQS

Professeur en physiothérapie au Département des sciences de la santé, Louis-David Beaulieu a récemment été nommé récipiendaire d’une bourse de carrière Junior 1 du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) pour son projet de recherche intitulé Approches innovantes pour améliorer l’accessibilité à des services de réadaptation spécialisés post-AVC. Celui qui œuvre également à la direction du Laboratoire de recherche BioN se voit ainsi attribuer un financement de 286 986 $ sur une période de 4 ans pour mener à bien son programme de recherche, dont l’objectif principal est d’étudier la faisabilité, l’efficacité et les retombées positives des nouvelles technologies sur la réadaptation des individus avec AVC.

Toutes nos félicitations pour cet honneur prestigieux!

Quelques mots sur le projet de recherche
Près de 315 000 Canadiens vivent avec les séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Parmi ces séquelles, la difficulté à ressentir et à bouger les membres atteints ont un impact majeur chez les personnes qui ont subi un AVC, en les limitant, par exemple, dans la réalisation de leurs activités de la vie quotidiennes et dans leur participation dans la société. Pour y remédier, les professionnels de la réadaptation visent à ré-entrainer l’utilisation de ces membres par des approches variées et démontrées efficaces par la recherche. Malheureusement, le manque de ressources et la surcharge du réseau de la santé ne permet pas aux survivants d’un AVC d’avoir un plein accès à ces services, que ce soit lors de leur séjour en centre de soins ou après leur retour à domicile. En conséquence, il persiste un potentiel de guérison à long terme qui n’est pas atteint, par manque d’accessibilité à des traitements réadaptation. Les dernières années ont vu l’émergence de nouvelles technologies qui pourraient offrir des solutions originales à ces problèmes, et donc assurer de meilleurs gains fonctionnels à long terme. Par exemple, la téléréadaptation offre une nouvelle avenue pour offrir des soins à des personnes vivant loin des centres de services de réadaptation. Aussi, certains appareils indolores et non-invasifs sont actuellement développés pour stimuler le retour sensoriel et moteur des membres atteints et ce, en dehors des heures de thérapie avec les professionnels de réadaptation.

BAP - Technicienne en information