Actualités

La professeure Gelareh Momen et les équipes du LIMA et du LaRGIS obtiennent une subvention pour l’amélioration de revêtements glaciophobes durables pour l’assistance du dégivrage au sol des hélicoptères en déploiement en mission critique.

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a procédé à l’annonce d’une subvention d’envergure d’un million de dollars pour un an obtenue par la professeure-chercheuse Gelareh Momen et les équipes du Laboratoire sur les Revêtements glaciophobes et ingénierie des surfaces (LaRGIS) et du Laboratoire international des matériaux antigivre (LIMA). Les équipes uniront leurs forces pour l’amélioration de revêtements glaciophobes durables pour l’assistance du dégivrage au sol des hélicoptères en déploiement en mission critique.

Lorsqu’une vie humaine est en danger, les Forces armées canadiennes doivent déployer des appareils dans des zones difficiles d’accès, et ce, même si les conditions climatiques sont défavorables. En hiver, des quantités de givre ou de neige peuvent s’accumuler sur les surfaces critiques des aéronefs. L’équipage doit alors les enlever manuellement avant de tenter un décollage, sinon les performances des appareils et la sécurité pourraient être compromises.

Au terme des travaux, une solution innovante et rapide sera proposée pour faciliter le dégivrage au sol de ces appareils. « Sur la base de nos recherches antérieures, l’équipe du LaRGIS développera un revêtement glaciophobe durable pour application à grande échelle et l’équipe du LIMA développera un banc d’essai représentatif des conditions climatiques hivernales rencontrées, » de mentionner Gelareh Momen, directrice scientifique du projet et des deux laboratoires impliqués qui se dit très fière de s’être vu confier ce défi et de pouvoir mener une recherche appliquée en impliquant les étudiants et étudiantes de l’UQAC dans un tel projet.

Selon le vice-recteur à la recherche, à la création et à l’innovation de l’UQAC, Mohamed Bouazara, « cette annonce démontre une fois de plus l’expertise de notre Université dans ce domaine et constitue une grande source de fierté autant pour l’envergure du projet que pour la confiance accordée par ce partenaire enviable envers nos équipes et nos expertises. »

Ce projet de recherche est financé par le Programme Innovation pour la Défense, l’Excellence et la Sécurité du ministère de la Défense nationale du Canada, dans le cadre de la compétition
« Brisez la glace – des solutions au sol pour éliminer les contaminants gelés des aéronefs ».

https://youtu.be/-ZACHvUZG2g