Actualités

Renverser les codes avec BÉRA : une nouvelle initiative de prévention contre le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel constitue un problème majeur pour les institutions universitaires et pour les femmes qui occupent ces espaces. Même si les moyens pour contrer cette problématique passent avant tout par léducation et la remise en question de la gent masculine, il est aussi important de donner aux femmes les outils nécessaires pour reconnaitre ces situations et être en mesure d’intervenir pour les empêcher. Cest pourquoi « Renverser les codes avec BÉRA », un nouveau programme de prévention des agressions sexuelles, sera bientôt disponible à lUQAC.

Ce projet supporté par le Bureau de prévention et d’intervention de l’UQAC et par les Services aux étudiants sera offert aux personnes s’identifiant comme femmes, âgées de 17 à 24 ans, et inscrites au premier cycle universitaire. Il comportera quatre ateliers dispensés deux fois par semestre et animés par Catherine Dorval, Anne AnthoineMilhommeBaumgartner et Charlie Houde, des étudiantes formées et supervisées pour mener ce type de formation. Chaque atelier aura un objectif spécifique :

Atelier n1 Évaluer les indices de risque associés aux situations et aux comportements des agresseurs.
Atelier n2 Reconnaitre et surmonter les obstacles dans une perspective émancipatrice et d« empowerment ».

Atelier n3 Agir : Développer une boite à outils de stratégies efficaces incluant 2 heures d’autodéfense féministe.

Atelier n4 Relations et sexualité : approfondir ses connaissances en matière de relations intimes et sexuelles.

Cette initiative est rendue possible grâce à un projet de recherche dirigé par Mme Isabelle Daigneault de l’Université de Montréal et dans lequel Mme Jacinthe Dion, professeure de psychologie à L’UQAC, est cochercheure. La recherche vise à documenter les conditions d’implantation et d’efficacité dun tel programme de prévention. Cette étape est importante et peut contribuer à rendre disponibles les ateliers à un plus grand nombre de femmes. LUniversité de Sherbrooke et lUniversité de Moncton participent également à la mise en place de ce projet.

Pour des questions ou des informations supplémentaires, il est possible de contacter le service
aux étudiants via
SAE_ProjetBERA@uqac.ca