Infrastructure

Le CENGIVRE bénéficie d’une infrastructure majeure comprenant plusieurs chambres climatiques et tunnels réfrigérés, ainsi que des générateurs de haute tension et sites naturels du givrage à l’UQAC. Les chercheurs ont également à leur disposition un ensemble d’équipements spécialisés en relation avec les projets de recherche en nanotechnologie ainsi que des bancs d’essais pour le contrôle et la commande des machines électriques. Ils disposent aussi d’un nombre important d’appareils pour des essais physicochimiques, mécaniques, électriques dédiés à l’appareillage de puissance, d’ordinateurs et de logiciels puissants. Dans un tel contexte, et compte tenu du fait que les domaines de recherche sur le givrage atmosphérique, la géo-mécanique des milieux nordiques, le vieillissement des équipements à haute tension, la nanotechnologie et le développement d’outils de diagnostic sont de nature multidisciplinaire, le CENGIVRE peut se définir comme un milieu des plus stimulant pour la recherche, grâce à l’infrastructure moderne et imposante qui est unique en son genre et à l’expertise disponible.