La recherche

Est-ce que les travaux d’été sont suspendus ?

Pour le moment, les demandes doivent être faites à l’adresse suivante pour des travaux sur le terrain ou pour accéder aux installations de recherche : https://www.uqac.ca/coronavirus/chercheurs/#demande-aux-service-des-immeubles-et-des-equipements-sie

Que faire si on est sollicité pour les travaux de recherche relativement à la Covid-19. Quelles sont les orientations de l’institution?

C’est possible, il faut l’accord du DRC et du SIE.

Combien de temps devons nous planifier les travaux de recherche en mode COVID 19 ?

Aussi longtemps que la situation l’exigera. Nous devons tous nous conformer aux directives gouvernementales.

Étant donné les incertitudes liées à la tenue des activités de recherche, en laboratoire et sur le terrain, est-il possible d’ajouter une « clause Covid-19 » dans une entente à venir avec un partenaire ?

Que ce soit pour la rédaction d’ententes à venir ou des interrogations sur des ententes en cours, la situation doit être évaluée en fonction de l’entente et du contexte spécifique à celle-ci. Plusieurs possibilités sont envisageables pour prendre en compte la situation sociosanitaire actuelle. Une agente de recherche du DRC pourra vous guider pour trouver réponse à ces questions.

Bourses de recherche

 

Les bourses de recherche des organismes subventionnaires ayant été identifiées comme faisant partie des priorités institutionnelles, les opérations liées à l’évaluation des dossiers de candidatures, à la sélection des boursiers et à la transmission des dossiers aux différents organismes subventionnaires sont maintenues.

Vers la mi-avril le renouvellement des bourses d’études à nos étudiants de maîtrise et doctorat est habituellement prévu. Comme nous avons plusieurs étudiants étrangers aux cycles supérieurs, Est-ce possible de savoir si des délais sont prévu à cet égard ?

Toute l’équipe du Service de la paie est fonctionnelle.  Il n’y a donc pas de délais particuliers à prévoir de ce côté.  Si les professeurs-chercheurs renouvellent les contrats des étudiants et les acheminent, ils seront traités.

Quelles sont les options pour les étudiants internationaux dont leur visa et/ou salaire dépend de subventions de recherche ou de bourses ayant une date de fin qui approche ?

Dans une telle situation, les étudiants-chercheurs internationaux doivent régulariser leur situation, notamment par une demande de prolongation du financement (quant à une subvention de recherche ou une bourse) et de leur statut de résident temporaire (pour ce qui est de l’immigration).  Dans le cas d’une bourse provenant directement d’un organisme subventionnaire, l’étudiant peut adresser sa question à bourses_excellence@uqac.ca.

Si l’étudiant reçoit sa bourse à partir des fonds de recherche d’un professeur, l’étudiant devrait s’adresser à son professeur qui veillera à faire le suivi auprès du Décanat de la recherche et de la création.

Pour les étudiants détenteurs d’une bourse de formation d’un organisme subventionnaire reconnu, prévoit-on des extensions de bourse liées au retard dans la collecte des données ?

Les étudiants récipiendaires des bourses de recherche des organismes subventionnaires peuvent obtenir les dernières informations relativement aux impacts de la COVID-19 sur leur bourse en visitant le site web de l’organisme concerné. L’étudiant peut adresser sa question à bourses_excellence@uqac.ca .

Organismes subventionnaires

 

 

Devrait-on demander aux organismes subventionnaires s’ils prévoient reporter certaines dates de tombées de résultats de concours qui sont présentement en évaluation, et certaines dates limites pour déposer des demandes à venir ?

Il faut visiter le site web des organismes et fonds subventionnaires. Certaines informations relatives à l’impact de la COVID-19 sur les programmes de financement se trouvent sur le site du DRC à l’adresse : http://recherche.uqac.ca/wp-content/uploads/2020/04/Mise-a%CC%80-jour-6-avril_Programmes-Organismes-subventionnaires.pdf

Pour les activités à caractère scientifique organisées par nos membres qui sont planifiées pour les prochains mois, est-ce préférable de tout de suite annuler ?

Il est préférable d’attendre de voir l’évolution de la situation et de se tenir au courant des consignes émises par l’Université et le gouvernement.

Qu’en est-il des Fonds FUQAC ?

Pour tous les projets FUQAC se terminant dans les 12 prochains mois, une demande de prolongation sera faite à la FUQAC pour l’UQAC. Par la suite, le DRC- finance communiquera l’information à chacun des chercheurs concernés.

Pour les rapports à fournir aux organismes pour la fin mars, est-ce que les organismes offriront un délai ?

FRQ : la date limite des rapports financiers électroniques – initialement au 30 juin 2020 – est reportée au 30 septembre 2020.

Organismes fédéraux : la préparation des rapports financiers et de recherche peut être retardée; et les réunions, les évènements et les plans de déplacement pourraient également être touchés. Nous le comprenons. Les organismes subventionnaires continueront d’appuyer le milieu de la recherche à mesure qu’ils s’adaptent à ces défis.

CRSNG, CRSH : Formulaire 300 et 301, jusqu’au 30 septembre 2020.

Le DRC pourra produire la majorité des rapports financiers pour le 30 juin 2020, tel que prévu.

Est-ce que les fonds de recherche qui proviennent du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) continueront ?

Nous n’avons pas d’indication contraire à ce moment-ci.

Accessibilité

Est-ce que les chercheurs pourront avoir accès au campus pour certaines manipulations qui demandent plusieurs jours de travail et qui pourraient, si elles ne sont pas faites, mettre en péril les recherches en cours ?

Le décanat de la recherche et le service des immeubles et équipements sont en communication avec les équipes concernées afin d’assurer l’intégrité des infrastructures et des projets de recherche.

Un comité de soutien aux opérations de la recherche a été mis en place . Des rencontres avec les chercheurs de tous les départements a eu lieu le jeudi 2 avril. Nous dressons un portrait des besoins  pour permettre le plus tôt possible le  redémarrage de certains projets jugés essentiels pour conserver la qualité de la recherche et l’intégrité de cette dernière. Le tout dans le respect des orientations de la santé publique en cette période de pandémie.

Pour garantir la distanciation sociale, peut-on travailler de nuit ?

Toutes les pistes de solutions peuvent être envisagées.

Est-ce que les étudiants-chercheurs pourront avoir accès à leur logiciel spécialisé pour la poursuite des travaux?

Les équipes du STI travaillent actuellement pour trouver des solutions d’accès aux logiciels spécialisés pour les besoins jugés essentiels. Vous aurez plus d’information sous peu.

 

Employés de la recherche

Qu’en est-il des employés de la recherche dont le salaire provient des projets de recherche ?

Les revenus provenant des conseils et fonds subventionnaires, de même que de partenaires ayant des ententes signées avec l’Université, se maintiennent  et sont versés à l’Université. Les contrats seront honorés jusqu’au 30 avril 2020. Par la suite, à la lumière des orientations et du soutien provenant des fonds et des organismes subventionnaires, les professeurs seront accompagnés par le DRC pour prendre des décisions qui ne porteront pas préjudice à la réussite des travaux de recherche et aux besoins des étudiants et étudiantes. Nous sommes en attente de réponse à ce sujet.

Les salaires de certains employés de la recherche proviennent de revenus de services analytiques. La difficulté d’accéder aux installations de recherche empêche de réaliser ces contrats. Comment payons-nous ces employés ?

Les contrats seront honorés jusqu’au 30 avril 2020. L’Université envisage des mesures d’appui, mais ne peut s’engager à combler la totalité des déficits d’opération des services analytiques.

Pour le personnel de recherche qui ne peut faire qu’une partie significativement moindre des tâches de la maison, peut-on faire des contrats 3 ou 4 jours semaine plutôt que 5 ?

C’est possible, le choix en revient aux chercheurs qui auront à assumer ces coûts.

Recherche avec des êtres humains et certification éthique

Qu’en est-il de la poursuite des activités du CER?

Les activités du CER se poursuivent. Il est donc possible de soumettre de nouvelles demandes d’approbation et d’acheminer des demandes de modification ou de renouvellement de projets. Aussi, les dates de tombée et de rencontres du comité plénier sont maintenues selon le calendrier prévu. Les rencontres en comité restreint sont aussi possibles pour des besoins particuliers. Pour ce faire, veuillez contacter le CER (cer@uqac.ca) ou son président (stephane.allaire@uqac.ca). Cela dit, compte tenu de la situation et des mesures de protection sanitaire imposées par le Gouvernement du Québec, certaines adaptations sont nécessaires. Elles sont expliquées dans les sections suivantes.

Des ralentissements dans les activités du CER sont-ils à prévoir?

Aucun ralentissement important n’est anticipé, en comparaison avec une situation habituelle. Toutefois, tout dépendant du nombre de chercheurs qui soumettront une demande de modifications découlant des impératifs exceptionnels, certains ralentissements mineurs pourraient survenir.

Est-ce que je peux poursuivre mes activités de recherche pour lesquelles j’ai un certificat d’éthique?

L’INSPQ recommande fortement que les activités de recherche impliquant des êtres humains se déroulent en limitant les interactions en présentiel. Cela implique de choisir des modalités de recrutement, de consentement et de collecte de données en ligne (modalités numériques) ou par téléphone. Pour connaître les modalités qui sont proposées par le CER, veuillez consulter la question « Que dois-je mettre en place pour que mon projet adopte des méthodes de recrutement, d’obtention du consentement et de collecte de données qui se déroulent en ligne ou par téléphone? ».

Néanmoins, il est possible que cette recommandation ne puisse pas s’appliquer à certains contextes. Les équipes de recherche dans une telle situation doivent en informer le CER, qui traitera les dossiers au cas par cas afin d’identifier des solutions conformes aux recommandations de la santé publique.

Dans tous les cas, le CER vous invite à porter une attention particulière aux participants, notamment les mineurs, les personnes âgées ainsi que des personnes inaptes ou en situation de vulnérabilité. La situation qui prévaut actuellement avec le coronavirus est susceptible d’avoir des impacts sur leur bien-être physique et psychologique. Il est de votre responsabilité d’évaluer ces impacts et d’apporter les ajustements nécessaires, que ce soit en offrant un soutien compensatoire, en ajustant les instruments de collecte de données, voire en reportant le déroulement du projet (toute modification doit recevoir l’approbation du CER).

Mon certificat d’éthique vient à échéance, que dois-je faire?

Un mois avant l’échéance de votre certificat, vous retrouverez le formulaire de renouvellement dans votre projet via la plateforme Web Nagano (https://nagano.uqac.ca/login). ATTENTION, le renouvellement de votre certificat d’éthique ne signifie pas pour autant que votre recherche peut se poursuivre avec les mêmes modalités. En effet, des conditions indépendantes de l’éthique de la recherche (et donc du CER) pourraient s’appliquer; comme c’est tout particulièrement le cas présentement avec le coronavirus. Pour connaître les conditions de poursuite d’un projet de recherche pendant la situation actuelle, veuillez consulter la question « Est-ce que je peux poursuivre mes activités de recherche pour lesquelles j’ai un certificat d’éthique? ». En tout temps, votre certificat d’éthique doit demeurer actif.

Est-il possible de faire une demande de modification pour un projet déjà approuvé par le comité d’éthique ?

Oui, il suffit d’utiliser le formulaire « #8 – Modification de projet » via la plateforme Web Nagano (https://nagano.uqac.ca/login). Le CER étudiera toutes les demandes de modification mais il se peut qu’une certaine priorisation s’effectue afin de répondre le plus adéquatement possible et dans les meilleurs délais aux demandes soumises. Par exemple, en cas d’urgence sanitaire en lien avec le coronavirus, le comité d’éthique pourrait prioriser les demandes de modification visant à faire passer un projet dans un mode en ligne (par exemple, mener des entrevues par téléphone ou visioconférence plutôt qu’en personne). Pour connaître les modalités qui sont proposées par le CER, veuillez consulter la question « Que dois-je mettre en place pour que mon projet adopte des méthodes de recrutement, d’obtention du consentement et de collecte de données qui se déroulent en ligne ou par téléphone? ».

Peut-on déposer une demande de certification éthique pour un nouveau projet?

Oui. Veuillez consulter le calendrier des activités. Le CER étudiera tous les projets mais, en raison de la situation d’urgence sanitaire en lien avec le coronavirus, il se peut qu’une certaine priorisation s’effectue afin de répondre le plus adéquatement possible et dans les meilleurs délais aux demandes soumises. Par ailleurs, puisque le Gouvernement demande actuellement de restreindre à l’essentiel toute interaction en face à face, le CER vous demande de tenir compte de ce qui suit :

1)            Les méthodes de recrutement, d’obtention du consentement et de collecte de données qui se déroulent en ligne ou par téléphone sont à privilégier. Pour connaître les modalités qui sont proposées par le CER, veuillez consulter la question « Que dois-je mettre en place pour que mon projet adopte des méthodes de recrutement, d’obtention du consentement et de collecte de données qui se déroulent en ligne ou par téléphone? »

2)            En ce qui concerne les projets où la méthode de recrutement, d’obtention du consentement ou de collecte de données doit se dérouler en face à face, les équipes de recherche dans une telle situation doivent en informer le CER, qui traitera les dossiers au cas par cas afin d’identifier des solutions conformes aux recommandations de la santé publique. Pour connaître les mesures de protection en présentiel à privilégier, le CER vous conseille de consulter les Lignes directrices pour la reprise sécuritaire des activités de recherche en présentiel dans les milieux universitaires québécois.

3)            Dans tous les cas, le CER vous invite à porter une attention particulière aux participants, notamment les mineurs, les personnes âgées ainsi que des personnes inaptes ou en situation de vulnérabilité. La situation qui prévaut actuellement avec le coronavirus est susceptible d’avoir des impacts sur leur bien-être physique et psychologique. Il est de votre responsabilité d’évaluer ces impacts et d’apporter les ajustements nécessaires, que ce soit en offrant un soutien compensatoire, en ajustant les instruments de collecte de données, voire en reportant le déroulement du projet.

Dans la situation actuelle, y a-t-il des mesures particulières à prendre afin que mon projet se déroule dans une organisation (entreprise, milieu d’enseignement, organisme, etc.)?

Le CER vous encourage vivement à adopter la bonne pratique visant à obtenir l’autorisation de l’organisation ou à vérifier que l’autorisation octroyée par l’organisation demeure valide puisque son fonctionnement habituel risque d’être perturbé en raison de la crise actuelle. De plus, si vous devez vous rendre dans les lieux physiques de l’organisation, le CER vous demande de respecter les consignes suivantes :

1)            Utilisation des locaux de l’UQAC

L’autorisation du Service des immeubles et équipements est nécessaire avant d’inviter des participants à une recherche à se déplacer à l’UQAC.

2)            Utilisation de locaux d’une organisation autre que l’UQAC

Il est de votre responsabilité de vous assurer, auprès de l’organisation concernée, que les visiteurs y sont admis et, le cas échéant, de vous conformer aux règles sanitaires en vigueur.

Que dois-je mettre en place pour que mon projet adopte des méthodes de recrutement, d’obtention du consentement et de collecte de données qui se déroulent en ligne ou par téléphone?

Pour que le CER considère que le projet se déroule en ligne, il faut que cela s’applique à l’ensemble du processus (méthode de recrutement, obtention du consentement et collecte de données). Voici quelques exemples pour chacune des étapes :

Recrutement :

  • Utilisation des médias sociaux; contact par courriel; mise en place d’affiche; etc.

Consentement :

Collecte de données :

  • Questionnaire en ligne

Par mesure de sécurité, il est recommandé d’utiliser LimeSurvey étant donné que le serveur est hébergé à l’UQAC et soumis aux règles de protection des informations personnelles canadiennes. Pour ce faire, vous devez contacter le Service des technologies de l’information de l’UQAC (STI) à Support_STI@uqac.ca qui sera en mesure de vous créer un compte usager pour LimeSurvey. Par la suite, vous serez autonome dans la création de tous vos questionnaires ainsi que dans la consultation de vos données recueillies. Un tutoriel est disponible à cette adresse : https://www.uqac.ca/tutoriels.

  • Entrevue téléphonique
  • Entrevue virtuelle

L’utilisation de Zoom (licence institutionnelle UQAC) est à privilégier. Par mesure de sécurité, le CER demande d’éviter l’utilisation du Skype et d’utiliser des plateformes offrant la possibilité de chiffrement des données afin d’assurer une meilleure protection de la confidentialité. Voici des suggestions d’applications disponibles permettant de communiquer de façon plus sécuritaire et chiffrée : Signal (https://signal.org/legal/) ou WhatsApp (https://www.whatsapp.com/security/).

À qui incombe la responsabilité de faire appliquer les différentes mesures précédemment décrites?

Il s’agit d’une responsabilité partagée entre le CER et les chercheurs (professeurs, étudiants, etc.). Le CER a pleinement confiance dans la collaboration, la compréhension et la sollicitude de ces derniers. De plus, il est disponible pour discuter de façon préventive et constructive avec tout chercheur qui souhaiterait discuter d’un enjeu, d’un questionnement, etc.

Puis-je me fier au calendrier pour le dépôt et l’évaluation des nouveaux projets?

Oui. Le calendrier des activités demeure à jour.

J’ai des questions concernant la recherche avec des êtres humains et la certification éthique, à qui dois-je m’adresser?

Vous pouvez communiquer par courriel avec le CER à cer@uqac.ca.

Le CER est également accessible à distance via la plateforme Web Nagano (https://nagano.uqac.ca/login) pour l’envoi de messages directement sur la plateforme

Volet juridique

Les contrats de recherche avec une entreprise privée sont protégés par une clause de force majeure, qui doit s’appliquer dans la situation qu’on vit actuellement. Est-ce que les chercheurs peuvent envisager la suite avec les partenaires ou est-ce qu’on passe par le service juridique avant de recontacter les partenaires ?

Il est vrai que les clauses de force majeure peuvent parfois nous venir en aide dans des situations exceptionnelles comme celle que nous vivons, mais leur application n’est pas du tout automatique.  Il y a une adéquation à faire entre ce que le droit commun prévoit et les termes exacts du contrat, ce qui nécessite en général un avis juridique. Par exemple, il est possible qu’une partie ne soit dégagée que partiellement de son obligation, ou encore, il se peut que l’on ait à prouver une impossibilité totale de remplir ses obligations pour pouvoir s’en prévaloir.

Les services juridiques n’ont pas à être contactés s’il n’y a rien qui laisse croire que le déroulement du projet soit affecté. Si toutefois le partenaire invoque la clause de force majeure, ou s’il est dans l’intérêt de l’UQAC de l’invoquer, ou encore si le partenaire demande la résiliation du contrat, il faut en effet s’adresser au secrétariat général (secretariat.general@uqac.ca) pour connaître la marche à suivre. Précisez le titre de l’entente et le nom du partenaire, et on vous réfèrera à un conseiller juridique.

De même, si vous croyez qu’une entente est souhaitable avec le partenaire afin de modifier certains termes du contrat, nous vous demandons de contacter l’agent de recherche au dossier, afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’enjeu au niveau des conditions propres aux programmes de financement concernés et que les services au soutien de la recherche aient l’information exacte au dossier. Si un amendement formel est nécessaire, le DRC fera le lien avec les services juridiques.