La Chaire de recherche du Canada en enfances, médecine et société (CRCEMS) vise à mieux comprendre pourquoi et comment les institutions, dans lesquelles évoluent l’enfant et les adultes qui l’entourent, interagissent entre eux et avec l’enfant pour médicaliser (ou non) ses comportements, émotions, attitudes et expériences.

Trois axes de recherche sous-tendent les travaux de la CRC

Axe 1 : Inégalités et médicalisation

Cet axe vise à documenter les processus de production des inégalités dans les expériences de médicalisation durant l’enfance. Les projets sous l’Axe 1 s’attardent au rôle des institutions et des adultes dans la structuration de la médicalisation durant l’enfance et documentent les inégalités sociales et scolaires qui en découle.

Axe 2 : Résistances et médicalisation

Cet axe examine les oppositions individuelles, collectives, et institutionnelles à la médicalisation, ainsi que les raisons qui les sous-tendent. Les projets de cet axe étudient ce qui limite, voire contrecarre, la médicalisation durant l’enfance en examinant l’interaction entre les individus, les groupes, les circonstances et les contextes associés à ces expériences.

Axe 3 : Agentivité et médicalisation

Cet axe met l’accent sur l’expérience et le rôle actif des enfants dans le processus de médicalisation. Les projets de cet axe mettent les enfants au cœur du processus de médicalisation et cherchent à appréhender comment ils vivent cette expérience, en scrutant leurs apports, opinions, réflexions et réactions et en considérant les caractéristiques des adultes et des milieux de vie impliqués.

 

Suivez-nous