Recherche

Chaire de recherche du Canada – Niveau 2 – Enfances, médecine et société (CRSH 600 000$) 2021-2026

Résistance des parents recevant des services en vertu de la LPJ face au processus de médicalisation impliquant leur enfant (IUJD et UQAC 43 000$) 2021-2022

Conscientiser les intervenants aux impacts de leurs croyances à l’égard du TDAH, des jeunes et de leurs problèmes. Institut universitaire Jeunes en difficulté (IUJD) 20 000$ 2020-2022

Projets subventionnés: FRQSC-NC 2017-2020 45 000$:  « Une étude détaillée des facteurs de l’environnement scolaire et de la culture enseignante liés à l’identification et l’étiquetage des élèves sous la catégorie Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH). »

Ce présent projet propose d’utiliser une enquête quantitative suivie d’entretiens semi-structurés avec les enseignants du primaire pour observer la variation de la prévalence du TDAH d’une école à l’autre, puis pour expliquer cette variation en étudiant conjointement les pratiques institutionnelles et les éléments structurels des milieux scolaires.

Projets subventionnés: CRSH-Dév Savoir 2017-2020 67 214$: « Étude détaillée des facteurs de l’environnement scolaire dans l’identification et l’étiquetage des élèves sous la catégorie Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH): comparaisons d’écoles québécoises et flamandes ».

Ce projet propose d’étudier les facteurs scolaires associés à l’étiquetage des élèves sous la catégorie TDAH et au recours aux traitements pharmacologiques pour le TDAH, et ce, au sein de deux systèmes scolaires distincts (Québec et Belgique). L’approche comparative permettra de dissocier les effets scolaires qui semblent avoir une influence généralisée sur l’étiquetage, de ceux plus spécifiques. Une attention particulière sera accordée aux facteurs scolaires relevant de la composition sociale des élèves de l’école (statut socioéconomique, genre, ethnie, habiletés académiques), ainsi qu’à ceux relevant des processus scolaires, telles que le climat scolaire, la culture et les croyances partagées des enseignants. L’utilisation d’une enquête quantitative suivie de groupes de discussion avec les enseignants du primaire permettra de gagner une connaissance plus fine des différences inter-établissements en identifiant les processus de catégorisation scolaire qui sont plus spécifiquement liés au cas du TDAH.

« Effets des mesures préventives de distanciation physique contre la COVID-19 sur la santé et le bien-être des étudiant.es du réseau des Universités du Québec ». Projet financé par le Centre intersectoriel en santé durable (CISD- 8000$) et un volet financé par Geneviève Pagé (UQAM, département des Sciences Politique/Droit – 5000$). 2020

Étude internationale sur le bien-être des étudiants en temps de COVID-19. M-C Brault est chercheure principale de ce projet pour l’Université du Québec à Chicoutimi. 2020