Mardi, 18 juin 2024
spot_img

Quatres professeures en sciences de l’éducation à l’UQAC dans un dossier spécial de Québec Science

Quatre professeures du Département des sciences de l’éducation de l’UQAC (DSE) figurent dans L’école: la deuxième maison, un dossier traitant de divers aspects de l’éducation qui se retrouve dans le numéro d’avril-mai 2024 du magazine Québec Science, en kiosque depuis le 4 avril. Financé par l’Université du Québec et produit par le magazine Québec Science, cette collaboration s’inscrit dans la mission de l’UQ de faciliter l’accessibilité à l’enseignement universitaire, en plus de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions.

Les articles suivants sont tous disponibles gratuitement à partir du site Web de Québec Science :

Enrichir le vocabulaire des enfants à partir d’albums sans texte

Pascale Thériault, professeure au DSE (UQAC)

Cet article met en lumière un projet sur lequel Pascale Thériault travaille depuis maintenant trois ans. Dans le cadre de cette recherche, la professeure collabore avec quatre enseignantes du 1er cycle du primaire afin de mettre sur pied un document relatant l’usage des albums sans texte et leurs effets sur le développement du vocabulaire de l’enfant. L’objectif est d’ensuite mettre ce document à la disposition de l’ensemble du corps enseignant.

L’orthopédagogie peut-elle se faire dehors?

Élisabeth Boily, professeure au DSE (UQAC)

L’orthopédagogie en plein air, c’est possible? C’est la question sur laquelle Élisabeth Boily et les orthopédagogues Simon Villeneuve et Audrey Lemieux se sont penchées dans le cadre d’un projet présenté dans cet article de Québec Science. Comme le fait remarquer la professeure, les données tendent à démontrer que cette pratique représente un potentiel important pour la pratique de l’orthopédagogie. Dans le cadre de cette recherche, la professeure explore les possibilités de l’orthopédagogie en plein air afin d’en recenser les bienfaits, mais aussi les entraves.

Gros plan sur la maternelle

Nathalie Anwandter Cuellar, professeure à l’Université du Québec en Outaouais (UQO)

«Gros plan sur la maternelle» met en lumière une recherche réalisée par la professeure de l’UQO Nathalie Anwandter Cuellar et portant sur l’apprentissage des mathématiques chez les élèves de la petite enfance. L’article mentionne les travaux de Maude-Roy Lavallière, professeure au DSE (UQAC), qui s’est longuement penché sur la question de la maternelle 4 ans et sur la qualité éducative dans les milieux pré­scolaires.

Comment mieux accompagner les élèves allophones en région?

Anastasie Amboulé-Abath, professeure au DSE (UQAC)

La recherche de la professeure Anastasie Amboulé-Abath mise en lumière dans cet article traite d’un défi de plus en plus présent pour les enseignantes et enseignants en région: l’accueil et l’intégration d’élèves allophones dans les classes. Cinq enseignantes du Centre de services scolaire (CSS) des Rives-du-Saguenay qui collaborent avec la professeure Amboulé-Abath mettent actuellement en place un journal de bord qui recense l’ensemble des pratiques inclusives qu’elles mettent en place de jour en jour auprès de leurs élèves allophones. Le projet consiste à élaborer et à évaluer de nouvelles possibilités pour favoriser l’intégration de ces élèves pour ensuite créer une boîte à outils qui pourra être partagée à l’ensemble du CSS.

 

Articles reliés

spot_img

Mots-clés similaires