Dimanche, 14 avril 2024
spot_img

La danse pour développer des habiletés transférables aux études pour les élèves du secondaire en difficulté d’apprentissage

ÉTUDIER DANS UN PROGRAMME RECHERCHE | Pour des élèves qui ont des difficultés d’apprentissage, l’accès à des programmes particuliers comme le Sport-Arts-Études est généralement complexe puisqu’il devient pratiquement impossible de leur donner du temps pour obtenir les interventions pédagogiques nécessaires à travers un horaire de cours déjà condensé. Et si les interventions orthopédagogiques se donnaient pendant le sport ou l’art de l’élève? Anne-Sophie Mailloux, étudiante à la maîtrise en éducation volet recherche, a choisi d’allier ses deux passions pour son projet de recherche, la danse et l’enseignement.

Bachelière en enseignement en adaptation scolaire et sociale et également professeure de danse, Anne-Sophie se questionnait s’il pouvait y avoir un lien entre l’apprentissage de la danse et l’éducation. En cherchant dans la littérature scientifique, elle a réalisé que non seulement il y en avait un, mais que l’intérêt des scientifiques sur le sujet était en augmentation. C’est la participation à un projet de recherche-action à la fin de son baccalauréat qui lui a permis de constater son intérêt pour la recherche et que celle-ci pouvait faire une différence concrète sur le terrain.

« Pendant mes stages, j’ai pu voir que beaucoup d’élèves en difficultés d’apprentissage étaient démotivés et que l’impact est grand sur leur persévérance », mentionne l’étudiante. Pour celle qui a vécu les bienfaits d’un programme comme le Sports-Arts-Étude, elle souhaitait que son projet de recherche puisse un jour contribuer à y ouvrir les portes aux élèves qui ont besoin d’interventions orthopédagogiques dans leur apprentissage.

Et si l’utilisation de médiation pédagogique pendant l’enseignement du sport permettait à l’élève de développer des habiletés reliées aux fonctions exécutives transférables à ses études? Les fonctions exécutives entrent en jeu lorsque pour résoudre une situation complexe l’élève doit diriger son attention, s’adapter aux imprévus et planifier ses actions*. « En contexte d’apprentissage de la danse, il y a plusieurs activités liées aux fonctions exécutives. Pour la création d’une chorégraphie par exemple, l’élève doit s’organiser, planifier ses mouvements en fonction de la musique, l’apprendre par cœur et se référer à l’objectif qui est de faire comprendre son intention au public. La médiation pédagogique fait le pont entre les stratégies de l’activité et comment elles peuvent s’appliquer dans un contexte d’apprentissage scolaire », explique Anne-Sophie.

Dirigé par les professeures Marie-Pierre Baron et Élisabeth Boily, son projet de recherche consiste à observer des groupes pour répertorier toutes les pratiques utilisées dans l’enseignement de la danse afin de déterminer ce qui peut être relié aux habiletés exécutives et à leur transfert au domaine. Pour celle qui souhaite faire la différence dans la vie des élèves et trouver des alternatives pour les personnes pour qui le système en place ne convient pas, le souhait ultime est qu’éventuellement ses résultats de recherche soient appliqués à différentes disciplines sportives et artistiques. « Quand j’arrive à faire comprendre une notion à l’élève par des méthodes orthopédagogiques et que je vois le soulagement dans son regard, tout d’un coup c’est toute la pression sur ses épaules qui se dissout, il n’y a rien de plus motivant », mentionne l’étudiante.

Stimulée par son expérience, Anne-Sophie souhaite peut-être poursuivre au doctorat par la suite pour pousser son projet encore plus loin, devenir professionnelle de recherche ou encore être orthopédagogue et mettre en place des pratiques innovantes. « Une fois rendu aux cycles supérieurs, je réalise qu’il y a tellement de possibilités et que ça ouvre beaucoup de portes. »

*(Diamond, 2013)

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires