Dimanche, 21 avril 2024
spot_img

Semaine des T.S. : Une délégation étudiante de la maîtrise en travail social participe à un panel pour faire connaître ses recherches

Cette année, la Semaine des travailleuses sociales et des travailleurs sociaux avait lieu du 24 au 30 mars dernier. Pour la Clinique universitaire en travail social de l’UQAC, c’était l’occasion idéale de faire connaître la profession à la communauté universitaire. Ainsi, plusieurs activités ont été organisées au cours de la semaine, notamment grâce à la mobilisation d’étudiantes et d’étudiants.

Parmi les activités ouvertes à tous, notons tout d’abord que le 26 mars, les étudiantes et étudiantes en travail social ont tenu des kiosques aux salons verts pour faire connaître leur champ d’études et leur future profession. Tous les membres de la communauté étaient invités à venir discuter et à en apprendre davantage sur le travail social et son apport à notre société.

Souhaitant faire connaître la richesse et l’apport des recherches étudiantes en travail social, la délégation étudiante a organisé un panel ouvert à toutes et à tous. Ce panel, qui avait lieu pendant la journée du 27 mars,  a permis à des étudiantes et étudiants de la maîtrise en travail social de présenter leur projet de recherche, de discuter de leur parcours et d’échanger sur les différentes perspectives liées à leur domaine d’études.

Les panélistes qui ont participé sont :

  • Catherine Lacelle: Catherine se penche sur le point de vue de jeunes et de parents suivis pour troubles de comportements en protection de la jeunesse sur leur expérience d’un programme en réadaptation externe.
  • Geneviève Dick: Geneviève travaille sur un projet de maîtrise portant sur les enjeux de transport dans le cadre de l’intervention sociale en zone rurale, plus particulièrement sur son territoire d’adoption.
  • Pascale Jean: Finissante à la maîtrise en travail social, le mémoire de Pascale porte sur le point de vue de mères québécoises sur l’exercice de leur rôle parental auprès d’un enfant hypersensible.
  • Gwenael Granal: Gwenael a entrepris une maîtrise qui vise à mettre à l’essai une méthode d’intervention alternative auprès des hommes.
  • Karolane Vachon: Karolane s’intéresse au rôle des familles, des communautés et du milieu urbain sur les transitions et la persévérance scolaires d’étudiants.es autochtones au collégial.

Pour clore la semaine, le Dîner du travail social a eu lieu le 28 mars. Ce dîner a été organisé pour célébrer la diversité du travail social et les multiples formes qu’il prend dans nos communautés. Nous souhaitons également reconnaître et faire valoir le travail des personnes intervenantes qui ne portent pas le titre de T.S., mais qui pratiquent le travail social dans une vaste diversité de milieux : communautaire, défense de droits, municipalités, syndicats, etc. Ces personnes qui incarnent les valeurs du travail social font un travail essentiel pour un monde meilleur et plus équitable. 

En bref

L’Unité d’enseignement en travail social regroupe 60 étudiantes et étudiants à la maîtrise et 229 au baccalauréat en travail social. En 2023-2024, plus de 50 personnes diplômeront de l’un de ces programmes d’études. Toutes ont en commun de contribuer à un réel changement de société permettant à chaque personne de vivre dans la dignité et aux collectivités d’assurer leur bien-être.

On compte plus 16 000 travailleuses sociales et les travailleurs sociaux (T.S.) au Québec. Ainsi, la Semaine des T.S. permet de souligner le rôle essentiel joué par les T.S. auprès de personnes, de couples, de familles, de groupes et de communautés qui traversent des périodes difficiles ou qui amorcent de nouvelles étapes de leur vie.

Articles reliés

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Mots-clés similaires